Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.82PHI1.96Pariez
  • OKL4.65GOL1.18Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

[Previews 2020/21] Qui sera le meilleur défenseur ?

Qui va succéder à Giannis Antetokounmpo ?

Avant la saison dernière, ils n’étaient que deux à avoir réalisé l’exploit de gagner les trophées de MVP et de Defensive Player Of The Year la même année. Il s’agissait de Michael Jordan et d’Hakeem Olajuwon, et les deux anciennes légendes des Bulls et des Rockets sont désormais accompagnées de Giannis Antetokounmpo.

Double MVP, le « Greek Freak » a réalisé l’exploit de mettre fin à la domination de Rudy Gobert, vainqueur en 2018 et 2019. Cette saison, les deux font à nouveau partie des favoris, mais à Basket USA, ils sont devancés dans les pronostics par deux des meilleurs intérieurs de la NBA : Joel Embiid et Anthony Davis.

Chez Hype, on mise sur la revanche de Rudy Gobert, avec un troisième titre de meilleur défenseur en quatre ans.

1- Joel Embiid (Philadelphie Sixers), 30 points (sur 110)

Deuxième des votes en 2018 et quatrième du scrutin en 2019, Joel Embiid a tout l’arsenal pour devenir le meilleur défenseur de la NBA. Il a la taille, la puissance, la mobilité et la lecture du jeu.

Après une saison décevante, il pourrait profiter des arrivées de Doc Rivers et de Dwight Howard pour se concentrer davantage sur l’intimidation et la protection du cercle. À ses côtés, Ben Simmons est aussi un très bon défenseur, et leur tandem peut peser sur un match de ce côté du terrain.

– Anthony Davis (Los Angeles Lakers), 30 points (sur 110)

Souvent placé, jamais récompensé, Anthony Davis est comme Joel Embiid un outsider de premier plan pour cette récompense. Son point fort, c’est sa polyvalence puisqu’il peut défendre loin de la raquette, mais aussi sa mobilité lorsqu’il s’agit d’aider ou de compenser des brèches.

Très bon contreur, Anthony Davis est un super intercepteur, et il ferait un beau vainqueur si la défense collective des Lakers fait preuve de régularité. Car les votants seront sensibles au bilan collectif avant de faire leur choix.

3- Rudy Gobert (Utah Jazz), 20 points (sur 110)

Le Français a chuté de son trône la saison passée, dominé par un Giannis Antetokounmpo qui a pleinement profité du bilan des Bucks. Rudy Gobert est un vrai protecteur de cercle, mais il est aussi capable de sortir au large pour gêner sur les pick-and-pop ou pour intimider des extérieurs. La bonne nouvelle, c’est qu’il va retrouver Derrick Favors pour l’épauler, et il aura moins le sentiment d’être parfois abandonné par ses coéquipiers.

– Bam Adebayo (Miami Heat), 20 points (sur 110)

À l’instar d’Anthony Davis, l’intérieur du Heat peut défendre sur les extérieurs, et c’est un spécialiste de l’aide. Dans les zones d’Erik Spoelstra, il excelle, et sa vision du jeu est remarquable. Tout comme son timing lorsqu’il s’agit de dévier une passe ou de contrer une tentative de dunk.

Plaque tournante en attaque, Bam Adebayo se sacrifie beaucoup aussi en défense, mais il n’aura plus Jae Crowder et Derrick Jones Jr. pour le soulager. Attention aux fautes…

Mentions : Giannis Antetokounmpo (Bucks), Marcus Smart (Celtics) et Kawhi Leonard (Clippers).

HYPE PREVIEW

A lire aussi