Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Suns battent les Wolves… pour les retrouver au premier tour des playoffs

NBA – Grâce à une grosse entame et portés par un Bradley Beal en mode « perfect », les Suns ont dominé leur sujet, s’imposant 125-106 sur le parquet des Wolves qui se retrouvent donc troisièmes à l’Ouest et devront défier… Phoenix au premier tour !

Les Suns face aux WolvesIl régnait déjà un parfum de playoffs à Minneapolis, ce dimanche, à l’occasion de la réception de Phoenix pour un match lourd d’enjeux pour les deux équipes, entre une potentielle première place à l’Ouest pour les Wolves et une qualification directe en playoffs pour les Suns. Ces derniers ont su sortir le match parfait pour arracher leur qualification et envoyer un message aux coéquipiers d’Anthony Edwards… qu’ils retrouveront au premier tour.

Les Wolves ont été cueillis à froid, face à des Suns qui ont débuté la rencontre avec le couteau entre les dents, et portés par une adresse extérieure démente (8/11 en premier quart-temps). Le trio Beal-O’Neale-Allen a ouvert le bal pour accompagner Devin Booker et Kevin Durant pendant que les hommes de Chris Finch commençaient déjà à se frustrer, entre fautes offensives et contestations envers les arbitres (14-27).

De son côté, Phoenix a poursuivi son entreprise de démolition avec quatre nouvelles flèches à 3-points pour boucler le premier acte, dont trois pour Bradley Beal qui ne s’est pas fait prier pour accentuer l’écart, déjà à +22 après 12 minutes (22-44) ! Jordan McLaughlin a tenté de relancer les locaux avec deux paniers et un lancer-franc pour débuter le deuxième quart-temps. Rudy Gobert, Mike Conley et Naz Reid ont élevé leur niveau d’intensité, mais Phoenix a tenu bon, avec toujours des « role players » au rendez-vous pour seconder le duo Booker-Durant.

Des Wolves sur les nerfs

De quoi tendre un peu plus les nerfs des Wolves, entre la double-technique infligée à Anthony Edwards et Bradley Beal puis déjà la 18e perte de balle (!) sur une passe directement en touche de Karl-Anthony Towns.

Toujours à -20 après le 3-points de Grayson Allen (44-64), Minnesota a tout de même trouvé le moyen de réduire l’écart avant la pause grâce à un 9-0 lancé par le 3-points de Mike Conley et alimenté par le 2+1 d’Anthony Edwards en transition, de quoi relancer complètement le match à l’heure du repos (53-66).

Phoenix a vite rectifié le tir au retour des vestiaires en passant un 10-1 alimenté par le 2+1 de Devin Booker et le 3-points de Kevin Durant (57-76). Cette fois, c’est Rudy Gobert qui s’est illustré afin de remettre les siens dans le droit chemin avec 7 points de suite dont alley-oop avec la faute sur un service de Mike Conley, avant que Karl-Anthony Towns ne replace Minnesota à 10 longueurs (71-81). Auteur de 15 points en troisième quart-temps, Rudy Gobert a maintenu le suspense à l’issue de la période avec « seulement » 11 points à remonter (78-89).

Les Suns ont finalement trouvé les ressources pour refaire un écart, fatal cette fois, suite à un 10-0 marqué par deux nouveaux paniers à 3-points de Bradley Beal, le deuxième complètement ouvert afin de plonger définitivement la tête des Wolves sous l’eau à 7 minutes de la fin (84-107). Cette fois, la messe était dite, et Minnesota a été contraint d’accepter son sort, battu 125-106 face à un adversaire dans un grand jour.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– L’entame tonitruante des Suns. Phoenix est arrivé à Minneapolis en mode playoffs, avec la ferme intention de réussir un coup tout en comptant sur la victoire des Lakers sur les Pelicans pour rallier directement les playoffs. Ce fut chose faite grâce à une grosse entame qui a empêché les Wolves de s’enflammer d’entrée, dominant dans l’intensité et bien sûr l’adresse qui a permis aux hommes de Frank Vogel de planter 44 points en 12 minutes avec 8 paniers à 3-points qui ont fait très mal à Minnesota. Les coéquipiers de Rudy Gobert n’ont jamais réussi à s’en remettre face à des Suns qui auront fait le match parfait à l’extérieur pour s’adjuger la victoire.

– La masterclass de Bradley Beal. L’ancien arrière des Wizards a démontré une fois encore à quel point son apport pouvait changer la donne pour Phoenix. Sur ce match, il a été plus qu’un facteur X aux côtés de Devin Booker et Kevin Durant, mais bien le « punisher » espéré par coach Vogel. Auteur d’un gros coup de chaud en premier quart-temps pour mettre son équipe sur les bons rails, il est resté à bonne température tout au long de la rencontre, jusqu’au coup de grâce en début de quatrième quart-temps pour mettre définitivement Minnesota hors d’état de nuire. Auteur de 36 points avec un perfect à 3-points (6/6) et 5 passes décisives, il a ainsi réalisé l’un de ses meilleurs matchs de la saison au moment opportun.

– Minnesota perd gros. Avec les Pelicans, les Wolves sont les grands perdants de la soirée avec ce rendez-vous manqué à domicile face à une formation de Phoenix qui a parfaitement joué sa chance. La défaite à Denver leur avait déjà mis un coup, et cet ultime revers vient les replacer à la troisième place alors qu’ils auront longtemps trusté le trône de la conférence Ouest. En plus de ne pas bénéficier de l’avantage du terrain potentiellement jusqu’en finales, les hommes de Chris Finch vont à présent devoir se farcir… Phoenix au premier tour. Des Suns qui ont remporté leurs trois confrontations en saison régulière et partiront sans l’avantage du terrain mais avec un avantage psychologique certain.

Minnesota / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. McDaniels 28 2/7 1/4 1/2 0 0 0 1 1 0 3 0 -11 6 -2
R. Gobert 32 7/9 0/0 7/9 3 4 7 1 3 2 1 1 -17 21 27
K. Towns 29 3/8 1/4 3/4 2 4 6 2 4 0 5 0 -18 10 7
M. Conley 27 5/7 4/5 3/3 1 3 4 2 1 1 3 2 -14 17 21
A. Edwards 35 3/7 0/2 7/8 1 5 6 4 3 1 5 1 -21 13 15
J. Minott 5 1/2 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 +5 2 2
L. Miller 5 1/3 0/1 0/0 2 1 3 0 0 0 0 0 +5 2 3
K. Anderson 18 2/5 0/0 0/0 0 1 1 4 2 1 1 0 -12 4 6
L. Garza 5 3/3 0/0 3/3 3 0 3 0 0 0 0 0 +5 9 12
N. Reid 20 4/8 2/5 0/0 0 4 4 1 4 1 4 0 -17 10 8
M. Morris 6 0/3 0/2 0/0 0 0 0 4 0 0 0 1 +4 0 2
J. McLaughlin 8 2/2 0/0 1/2 0 0 0 0 1 0 1 0 -3 5 3
N. Alexander-Walker 18 1/4 1/3 0/0 0 0 0 2 0 1 0 0 -6 3 3
W. Moore Jr. 5 2/2 0/0 0/0 0 2 2 0 1 0 1 0 +5 4 5
36/70 9/26 25/31 12 24 36 22 20 7 24 5 106 112
Phoenix / 125 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
K. Durant 38 6/14 1/3 2/2 2 2 4 1 3 2 4 1 +30 15 11
J. Nurkic 20 3/4 0/1 0/0 2 3 5 8 4 5 1 1 +27 6 23
B. Beal 38 14/21 6/6 2/2 3 3 6 5 2 2 1 1 +19 36 42
G. Allen 33 8/11 3/3 1/1 1 5 6 1 1 2 0 0 +15 20 26
D. Booker 36 6/16 3/8 8/10 2 2 4 7 3 1 1 0 +20 23 22
R. O'Neale 23 1/4 1/3 1/2 0 2 2 3 3 0 1 0 +16 4 4
D. Eubanks 15 0/2 0/0 0/0 0 0 0 1 3 0 0 0 +1 0 -1
T. Young 9 2/2 0/0 1/1 1 0 1 0 4 0 2 0 -8 5 4
D. Roddy 4 0/0 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 0 0 2
J. Okogie 5 2/3 1/1 0/0 1 0 1 0 0 1 0 0 -5 5 6
N. Little 5 2/3 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -5 4 3
B. Bol 8 2/3 0/1 0/0 1 1 2 0 0 0 2 0 -5 4 3
I. Thomas 5 1/3 1/2 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 -5 3 2
S. Lee 5 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -5 0 0
47/86 16/29 15/18 13 19 32 28 24 13 12 3 125 147

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités