Summer
league
Summer
league
PHO115
MIL90
BOS69
DAL76
CHI
ATL0:00
DET
NYK1:00
SAS
PHI2:30
MIA
TOR3:00
OKC
GSW4:30
CHA
POR5:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Jayson Tatum fait le show à Brooklyn

NBA – Malgré l’absence de Kristaps Porzingis, Boston a bien géré son affaire pour décrocher une cinquième victoire consécutive sur le parquet du Barclays Center (110-118), emmené par un Jayson Tatum de gala.

Jayson tatumIl ne peut pas arriver grand-chose à ces Celtics, même privés de Kristaps Porzingis, quand Jayson Tatum évolue à ce niveau. L’ailier All-Star des Celtics a écœuré les Nets presque à lui tout seul, cette nuit, pour faire la différence en première mi-temps et faciliter la tâche aux siens ensuite.

Les Nets ont à peine tenu plus de cinq minutes avant de commencer à céder du terrain, concédant un 8-0 avec deux dunks de Jayson Tatum (9-16). La superstar des Celtics ne tardait pas à s’illustrer de nouveau, répondant aux deux paniers à 3-points de Dennis Schroder par trois missiles longue distance pour créer le premier écart du match (27-36). Jayson Tatum a poursuivi son œuvre en enchaînant trois paniers et quatre lancers avant de conclure un 15-3 d’un dunk en transition (52-70).

Malgré un bon passage de la paire Thomas-Bridges au retour des vestiaires (69-81), Brooklyn n’a jamais vraiment réussi à inquiéter Boston par la suite. Derrick Brown et Jaylen Brown apportaient les relais nécessaires à un Jayson Tatum toujours chaud pour maintenir un écart raisonnable jusqu’en fin de troisième quart-temps (82-98).

Cam Thomas entretient le suspense

Cam Thomas a bien tenté de relancer la machine en contribuant activement à un 11-1 (93-99). Mais Boston a remis les gaz en passant un 9-2 initié par Derrick White à 3-points et alimenté par la paire Brown-Tatum (95-109).

Les exploits répétés de Cam Thomas et les 3-points de Jalen Wilson et Mikal Bridges ont ramené une dernière fois les Nets à -6 (108-114).

Pas de quoi déconcentrer Jayson Tatum et Derrick White qui ont su finir près du cercle sur les 11e et 12e passes décisives de Jrue Holiday, et participer à de bonnes défenses afin de préserver la victoire (118-110).

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Les moments forts de Jayson Tatum. La superstar des Celtics a haussé le ton par séquences pour creuser l’écart, presque à chaque quart-temps pour accentuer l’avance de Boston qui est ainsi monté jusqu’à +23. On retiendra son premier coup de chaud particulièrement marquant, lorsqu’il a scoré 10 points de suite en réponse à Dennis Schroder avec trois paniers à 3-points coup sur coup, le dernier avec une faute de l’Allemand en prime. Il a été présent jusqu’au bout, terminant à 41 points mais surtout avec la victoire.

– Cam Thomas marchait sur des œufs. Le feu follet des Nets a été l’un des rares à avoir semé la panique dans la défense des Celtics. Mais l’arrière a dû composer avec les fautes sur ce match, et sa 5e récoltée en début de quatrième quart-temps ne l’a pas aidé, ni son équipe. Cam Thomas a tout de même transmis quelques frissons en scorant 12 de ses 14 points dans le dernier acte, avant d’être mieux tenu par Jrue Holiday sur la fin. Insuffisant toutefois pour faire vaciller la meilleure équipe de la NBA.

– Boston toujours plus haut. Avec les défaites de Cleveland et New York la veille, et celle de Milwaukee cette nuit, les Celtics ont accentué leur avance en tête de la conférence Est, affichant un bilan de 42 victoires en 54 matchs, le meilleur de la NBA. Les voilà maintenant avec 7 succès d’avance sur Cleveland et Milwaukee.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités