Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.86BRO1.88Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Derrick White : « Beaucoup de gars vont vous surprendre »

NBA – Malheureusement plus souvent sur la touche que sur les planches la saison passée, Derrick White a hâte d’entamer sa cinquième saison chez les Spurs. Dans un nouveau costume de vétéran.

Auteur de 15 points, 3 rebonds et 3 passes de moyenne la saison passée, ses records en carrière, Derrick White n’a pourtant pas vécu sa meilleure campagne professionnelle. La raison en est simple, il n’a pu disputer que 36 matchs à cause d’une première blessure au pied en début d’exercice, puis une vilaine entorse à la cheville à la fin.

Faisant désormais figure de vétéran chez des Spurs en pleine reconstruction, surtout après le départ de Patty Mills, Derrick White espère encore progresser, lui qui a passé des paliers chaque saison depuis sa Draft en 2017. Seulement, à 35% à 3-points, il sait qu’il doit progresser derrière l’arc pour maintenir sa courbe de progression.

« Je veux être plus constant à 3-points », a-t-il déclaré lors d’une session de questions – réponses pour le Bleacher Report. « C’est dans cette direction que s’oriente le jeu. Ça va être une année importante pour les Spurs. Beaucoup de choses sont en train de changer donc c’est important pour moi de bien jouer. »

Avec un effectif très jeune, San Antonio a manqué les playoffs ces deux dernières saisons. Mais les jeunes talents commencent à pointer le bout de leur nez, comme Dejounte Murray, Keldon Johnson, qui faisait partie du Team USA doré à Tokyo, ou encore Lonnie Walker IV, attendu au tournant pour sa quatrième rentrée NBA.

« Beaucoup de gars vont vous surprendre : DJ, Keldon, Lonnie. On a un paquet de gars qui ne sont pas encore très connus », confirme Derrick White.

Un des derniers vétérans du système Spurs

Formé à l’école des Spurs, Derrick White sait bien ce qu’est la méthode Popovich. Le légendaire coach texan revient d’un été olympique réussi, et il va pouvoir se concentrer sur un ultime objectif. Pas le titre NBA, bien peu réaliste à ce stade, mais au moins ramener les Spurs en playoffs.

« C’est une vraie chance pour moi d’être coaché par un des meilleurs entraîneurs de l’histoire », reprend l’arrière de 27 ans. « Il ne s’est pas fait expulser souvent la saison dernière donc j’ai l’impression qu’il se calme un peu. Peut-être que c’est à cause du masque. Il est toujours sur le dos des arbitres en tout cas, donc c’est bien de l’avoir de ton côté. Je me souviens, ma deuxième année dans la Ligue, il s’était fait expulser au bout de 15 secondes. Je crois que c’est un record NBA. On était à Denver et il s’était fait sortir direct. »

Pour essayer de perpétuer les traditions locales, Derrick White va avoir un rôle important à jouer. Tout comme Bryn Forbes, bien content de revenir au bercail à San Antonio, après avoir gagné une bague à Milwaukee. Et le 29e choix de la Draft 2017 ne manque en tout cas pas d’exemple avec Tim Duncan, qui continue de rôder à la salle d’entraînement des Spurs, cinq ans après sa retraite sportive.

« Rien que de le voir en action. TD était toujours à la salle d’entraînement à bosser. S’il a cet état d’esprit quand il est à la retraite, je peux seulement imaginer ce que c’était quand il jouait. De voir son éthique de travail au quotidien, c’est quelque chose qui motive énormément. »

Derrick White Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 SAN 17 8 48.5 61.5 70.0 0.3 1.2 1.5 0.5 0.5 0.2 0.4 0.2 3.2
2018-19 SAN 67 26 47.9 33.8 77.2 0.5 3.2 3.7 3.9 2.2 1.0 1.5 0.7 9.9
2019-20 SAN 68 25 45.8 36.6 85.3 0.5 2.8 3.3 3.5 2.2 0.7 1.3 0.9 11.3
2020-21 SAN 36 30 41.1 34.6 85.1 0.4 2.6 3.0 3.5 2.5 0.7 1.3 1.0 15.4
Total   188 25 45.2 35.7 82.5 0.5 2.7 3.2 3.4 2.1 0.8 1.3 0.8 10.8
Tags →
A lire aussi