NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
BRO
MIL2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • BRO1.77MIL2.1Pariez
  • PHO1.56LA 2.5Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Invaincu en playoffs cette saison, Donovan Mitchell tutoie les étoiles

NBA – Six matches, six victoires, près de 33 points de moyenne. C’est le bilan de l’arrière du Jazz en playoffs cette saison.

Passé du rang de star à superstar dans la « bulle » après son duel incroyable avec Jamal Murray, Donovan Mitchell confirme qu’il fait bien partie des meilleurs joueurs de la planète. Revenu de blessure dans le Game 2 de la série face aux Grizzlies, il n’a toujours pas perdu le moindre match en playoffs cette saison, et surtout il en met plein les yeux par ses qualités sur le un-contre-un, ou même son adresse à 3-points.

Auteur de 45 points dans le Game 1 face aux Clippers, il en a remis une couche cette nuit avec 37 points, dont 27 en première mi-temps.  « Il est en train de se surpasser » constate Jordan Clarkson. « C’est une véritable superstar, un joueur de calibre MVP, un membre des All-NBA Teams. C’est son boulot, et il le fait bien. »

Alors qu’il avait planté 32 points en deuxième mi-temps du Game 1, Mitchell a cette fois frappé en première mi-temps. Les Clippers avaient abandonné le « small ball » avec Ivica Zubac dans le cinq de départ, et l’arrière du Jazz a profité des pick-and-roll pour sanctionner le Croate scotché dans la peinture. Il y a du Kobe ou du Wade à le voir trouver ses tirs après des dribbles. Un vrai régal pour les yeux, moins pour les Clippers.

Le défaut, dans ces moments-là, c’est de vouloir donner tous les ballons à Mitchell. Et c’est ce qui s’est un peu passé en deuxième mi-temps. Le Jazz a insisté sur son arrière, mais la zone des Clippers a très bien fait le job pour dérégler la belle mécanique du Jazz. « J’ai trouvé qu’on avait été un peu statique, à plus ou moins chercher Donovan sur chaque action » regrette ainsi Joe Ingles.

Mais finalement, le Jazz va se reprendre, et alors que les Clippers loupent huit tirs de suite, Utah signe un 14-2 fatal pour attaquer la dernière ligne droite. Sur le terrain, Mitchell joue les chefs d’orchestre, il monopolise un ou deux défenseurs, et ce sont ses coéquipiers qui terminent le boulot, et c’est ce qu’il retient.

Grosse frayeur en fin de match

« Quand j’entre sur le terrain, je n’ai pas le sentiment que je dois tout faire. Je pense que c’est tout à l’honneur de mes coéquipiers et des gars que nous avons dans cette équipe. Ils peuvent créer aussi, et je ne me sens pas obligé de tout faire. Il y a des moments où je devrais le faire. Cela fait partie de mon travail, mais pour moi, c’est génial d’avoir un groupe de gars qui vous font confiance et en qui vous faites confiance. Résultat, on se concentre sur le jeu et on prend du plaisir. »

Seule frayeur, sa chute après un tacle glissé de Paul George en toute fin de match. On a craint le pire en le voyant boîter bas. Mais il a rassuré tout le monde en conférence de presse. « J’ai été touché et ça m’a fait mal, mais tout va bien » a-t-il répondu. « J’ai marché jusqu’ici, et si vous voulez que je fasse un sprint, je peux. Je vais bien, et ce genre de merde peut arriver… Heureusement, rien de grave. On peut passer au Game 3. »

Donovan Mitchell Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 UTH 79 33 43.7 34.0 80.5 0.7 3.1 3.8 3.7 2.7 1.5 2.7 0.3 20.5
2018-19 UTH 77 34 43.2 36.2 80.6 0.8 3.3 4.1 4.2 2.7 1.4 2.8 0.4 23.8
2019-20 UTH 69 34 44.9 36.6 86.3 0.8 3.6 4.4 4.3 2.5 1.0 2.7 0.2 24.0
2020-21 UTH 53 33 43.8 38.6 84.5 0.9 3.5 4.4 5.2 2.2 1.0 2.8 0.3 26.4
Total   278 34 43.9 36.2 82.9 0.8 3.4 4.1 4.3 2.6 1.2 2.8 0.3 23.4

A lire aussi