Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.23BOS4.35Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit | Et en plus, Nikola Jokic est « clutch »…

Jamal Murray désormais absent, Nikola Jokic a joué les héros pour sauver les Nuggets face aux Grizzlies.

Certains imaginaient déjà Stephen Curry en MVP de la soirée avec ses 49 points et ses 20 points dans le dernier quart-temps pour faire tomber les Sixers, mais voilà que quelques minutes plus tard, Nikola Jokic a fait encore mieux ! L’un des deux grands favoris pour le titre de MVP a clairement marqué des points cette nuit, au propre comme au figuré, avec ses 47 points, 15 rebonds et 8 passes face aux Grizzlies. Mais plus que les stats et son évaluation (52 !), c’est la manière et le scénario.

« La vie est faite d’une foule de petits moments, et je pense que Nikola a eu 56 petits moments cette année pendant lesquels il a montré qu’il était le MVP. Ce soir, c’était une victoire au caractère » décrit Mike Malone.

Il en fallait effectivement du caractère pour arracher ce succès alors que Memphis menait de 12 points à moins de quatre minutes de la fin. Mais Nikola Jokic va être impliqué sur les onze derniers points de son équipe pour arracher la première prolongation. Claquette au milieu de quatre joueurs, passes, et les deux lancers pour égaliser. Il prouve une première fois qu’il est « clutch ».

« J’ai vraiment vécu une belle soirée »

Dans la première prolongation, rebelote ! Memphis s’échappe, et c’est Nikola Jokic qui prend ses responsabilités à la marque, et à la passe, pour permettre à Will Barton d’envoyer tout le monde dans une deuxième prolongation.

Nikola Jokic en a encore sous le pied, et il continue d’enfoncer son défenseur pour se rapprocher du cercle. La défense est bonne, mais les appuis et le toucher du Serbe font le reste pour donner l’avantage aux Nuggets. Sauf que ces diables de Grizzlies reprennent la main grâce à Kyle Anderson (132-129). Alors Nikola Jokic décide de jouer encore davantage des coudes. Les arbitres ne sifflent rien, mais ça brasse sévère, et à la Nowitzki, il balance un fadeaway sur une jambe (134-132).

Les Grizzlies sont cramés, et leur manque de lucidité laisse Jokic seul à 3-points sur l’attaque suivante. C’est un lancer-franc pour lui, et il fait mouche. Cette fois, Memphis ne reviendra pas, et Jokic est le héros de la soirée.

« J’ai vraiment vécu une belle soirée » reconnaît-il. « J’ai marqué beaucoup de points, mais j’ai aussi perdu des ballons idiots, et je peux le corriger facilement. C’était une belle soirée pour moi et l’équipe. »

De quoi retrouver la sourire après la perte de Jamal Murray.

Nikola Jokic Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 DEN 80 22 51.2 33.3 81.1 2.3 4.7 7.0 2.4 2.6 1.0 1.3 0.6 10.0
2016-17 DEN 73 28 57.8 32.4 82.5 2.9 6.9 9.8 4.9 2.9 0.8 2.3 0.8 16.7
2017-18 DEN 75 33 49.9 39.6 85.0 2.6 8.1 10.7 6.1 2.8 1.2 2.8 0.8 18.5
2018-19 DEN 80 31 51.1 30.7 82.1 2.9 8.0 10.8 7.3 2.9 1.4 3.1 0.7 20.1
2019-20 DEN 73 32 52.8 31.4 81.7 2.3 7.5 9.7 7.0 3.0 1.2 3.1 0.6 20.0
2020-21 DEN 70 35 56.6 39.3 86.7 2.9 8.0 10.9 8.4 2.7 1.3 3.1 0.7 26.5
Total   451 30 53.3 34.8 83.5 2.6 7.2 9.8 6.0 2.8 1.2 2.6 0.7 18.5

Tags →
A lire aussi