Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.08TOR1.75Pariez
  • BRO1.13LOS6.6Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dillon Brooks, le détonateur des Grizzlies

Memphis a enchaîné un troisième succès de rang hier soir face à Miami et c’est en grande partie grâce à Dillon Brooks, qui a pris feu avec 23 points en troisième quart-temps !

Déjà dans sa quatrième saison NBA, Dillon Brooks s’est stabilisé à 16 points, 3 rebonds, 2 passes et 1 interception de moyenne, bien calé dans le cinq majeur des Grizzlies aux côtés de Ja Morant.

L’ancien d’Oregon a certes un tir à 3-points parfois instable, ou plus précisément la gâchette un peu trop facile, mais il peut tout de même prendre feu à n’importe quel instant… C’est ce qu’il s’est passé hier soir à Miami.

Dillon Brooks n’oublie pas Iggy…

Il faut dire que Dillon Brooks avait un surplus de motivation pour retrouver Andre Iguodala, son ancien « coéquipier » absentéiste. Quand il a croisé le chemin de l’ancien MVP des Finales 2015 en troisième quart, c’était déjà trop tard. Dillon Brooks avait sorti le lance-flammes avec 23 points à 8/11 dont 4/5 à 3-points dans la période.

Ça partait pourtant mal commencé pour Dillon Brooks en deuxième mi-temps car, sur la première action du 3e quart, il se tord un peu la cheville sur un tir à 3-points.

Mais ça ne l’a pas empêché de prendre feu par la suite, avec trois autres réussite au-delà de l’arc avant de partir à l’assaut du cercle, dont un ultime layup après un slalom spécial en dribble dans le trafic.

« Ses stats parlent d’elles-mêmes », ajoute Ja Morant. « Dans notre équipe, on se soutient les autres à chaque instant. On est tous ensemble. Si quelque chose se passe pour un gars, ça se passe pour toute l’équipe. Donc, pour l’histoire avec [Iguodala], on y est allé et on a géré ça en équipe. On va laisser notre jeu parler pour nous. »

Avec ses lunettes de soleil et un bob vissé sur la tête en postgame, Dillon Brooks a révélé le secret de sa performance offensive dantesque (qui a d’ailleurs échoué à trois petits points du record de franchise pour les points marqués sur un quart-temps, établi donc à 26 unités par Jaren Jackson Jr.).

« Hier soir, j’ai mangé un steak doré au Salt Bae restaurant », a-t-il révélé dans le Daily Memphian. « Je ne sais pas comment ça se prononce mais j’ai pris ce steak doré (à l’or) chez lui et c’était plutôt bon. Ça a le même goût [qu’un steak] mais ça a l’air plus cool avec le sel et tout ça. C’est la même chose mais ça coûte un peu plus cher [1 000 dollars à vrai dire, ndlr]. »

Un quart-temps de folie

Intenable quand il est adroit à 3-points, Dillon Brooks a encore fait parler son physique de buffle sur ses pénétrations pas forcément dingues d’un point de vue esthétique, mais très efficaces néanmoins. Surtout, après avoir passé 9 points de suite à la défense impuissante du Heat, il a montré toute sa maturité en attirant la prise à deux pour délivrer une dernière passe décisive pour le 3-points de Tyus Jones.

« C’était un quart-temps de folie de la part de DB. C’était vraiment beau à voir », a réagi Taylor Jenkins. « J’ai trouvé que ses coéquipiers l’ont bien servi, dans les bonnes positions, et il avait cette bonne mentalité agressive. Il a commencé à trouver son rythme très tôt à 3-points et il a fini le quart-temps en arrivant lancé vers le cercle avec des finitions de très haut niveau. Les situations du début de quart-temps lui ont permis d’être agressif mais il a fini avec une action superbement altruiste. »

Avec 28 points au final, Dillon Brooks a tout simplement réalisé la meilleure performance de sa saison. Comme son steak doré de la veille, il a savouré le bon goût de la revanche face à Andre Iguodala, tout en sachant que cette période va être clé pour les Grizzlies qui sont dans le dernier wagon du train des playoffs à l’Ouest, à la 8e place.

« Oui, on voulait lui montrer de quoi on est capable. On a des joueurs talentueux, mais ça, il (Andre Iguodala) le sait… Il était un franchise player à Philadelphie, il a joué pour une équipe championne et il a eu un rôle important pour gagner ces titres. Mais on a des gars qui sont de vrais basketteurs. C’est une bonne période pour nous et on doit continuer comme ça pour voir jusqu’où ça peut nous mener. On sait ce qui est en jeu. »

Après avoir battu coup sur coup Philadelphie et Miami en déplacement, les Grizzlies ont encore deux étapes inscrites à leur « road trip », à Atlanta et à New York. Pour faire la passe de quatre et se replacer au classement ?

Dillon Brooks Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 MEM 82 29 44.0 35.6 74.7 0.6 2.5 3.1 1.7 2.8 0.9 1.5 0.2 11.0
2018-19 MEM 18 18 40.2 37.5 73.3 0.5 1.2 1.7 0.9 2.8 0.6 1.1 0.2 7.5
2019-20 MEM 73 29 40.7 35.8 80.8 0.9 2.4 3.3 2.1 3.8 0.9 1.7 0.4 16.2
2020-21 MEM 46 29 41.2 34.2 82.6 0.8 2.1 2.9 2.4 3.4 1.2 1.9 0.4 16.4
Total   219 28 41.8 35.4 78.8 0.7 2.3 3.0 1.9 3.3 0.9 1.6 0.3 13.5

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |