Matchs
hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Jahzare Jackson, l’impressionnant « Baby Shaq » de l’IMG Academy

Ancien coéquipier de Bronny James, Jahzare Jackson est un des joueurs en couveuse à l’IMG Academy de Floride. Du haut de ses 2m13 et 122kg, il a un physique à la Shaquille O’Neal.

 

« Comment un gamin de cinquième peut être plus costaud que LeBron James ? » La question avait de quoi interloquer en 2018, et elle garde tout son intérêt aujourd’hui. Le gamin qui dépassait tous ses camarades de plusieurs têtes poursuit pour le coup son petit bonhomme de chemin. Enfin, façon de parler…

Actuellement à l’IMG Academy en Floride, Jahzare Jackson a désormais 16 ans (il aura ses 17 ans le 28 février prochain), et son physique est toujours aussi impressionnant. Rendez-vous compte, à 2m13 et 122 kg, il est déjà aussi costaud que Joël Embiid.

« Jah est un intérieur de grande taille mais qui est clairement athlétique, avec une bonne agilité », commente Elliott Washington, l’entraîneur de l’équipe varsity, l’équipe B en gros de l’académie. « Surtout pour un gamin qui a commencé le basket il y a deux ans à peine. Jah peut déjà jouer face au panier et partir en dribble plutôt bien pour un intérieur. Cette année, il bouge nettement mieux, il se sent mieux après avoir perdu 8 kilos. Il s’entraîne bien pour réduire sa masse graisseuse et rester en forme. »

Natif de San Diego, le 28 février 2004 et apparu dans l’équipe de Bronny James sur le circuit AAU, les North Coast Blue Chips, Jackson est encore brut de décoffrage après s’être mis au basket sur le tard. Mais il a de bonnes mains et une bonne motricité pour sa taille.

« La différence, c’est que Shaq était à l’université avec ce gabarit-là, Jah n’a lui que 16 ans ! »

« Son gabarit me rappelle Shaquille O’Neal. La différence, c’est que Shaq était à l’université avec ce gabarit-là, Jah n’a lui que 16 ans ! », reprend Coach Washington. « En tout cas, on s’attend à ce qu’il domine cette année et qu’il gagne en confiance et on sent qu’il est prêt pour ça. Mais on ne lui met pas trop de pression car il est encore jeune dans le basket. Il faut le garder à l’esprit mais on a hâte de le voir progresser cette saison. »

Amené petit à petit vers le haut niveau, avec la mise en place d’habitudes alimentaires et de musculation complètement nouvelles pour lui, « Big Jah » apprend sur le tas. Il n’en est qu’aux prémices de sa carrière.

Pour espérer en faire une, de carrière, Jackson va effectivement devoir se sculpter davantage et travailler le foncier. Si on le voit réussir quelques tirs à 3-points avec sa main gauche ou écraser des dunks en toute facilité à l’entraînement, Jackson est un « prospect » au long-cours. D’ici à la Draft NBA 2023, la première où il sera éligible, il faut dire qu’il a encore un peu de temps devant lui…

« Les gars plus âgés, comme Efton Reid, m’ont pris sous leur aile. Ce sont eux qui me disent ce qu’il faut faire et ne pas faire », conclut Jah. « J’ai beaucoup appris sur le terrain cette année. Pour le moment, je travaille et continue à progresser. Il faut laisser le temps au temps. »

Une visite de l’IMG Academy avec Jahzare Jackson et Efton Reid

Jahzare Jackson en 2018

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |