NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ATL129
IND117
NYK122
NOR112
MIA62
BRO56
CHA
POR1:00
ORL
HOU1:00
TOR
OKC1:00
DAL
SAC1:30
LAC
MIN4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.52POR1.56Pariez
  • ORL1.91HOU1.94Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Robert Williams enfin prêt à saisir sa chance à Boston ?

Comme Vincent Poirier avant lui, Robert Williams s’impatiente sur le banc des Celtics.

Drafté en 27e choix en 2018, Robert Williams peine toujours à trouver le chemin du terrain pour les Celtics. Quand ce ne sont pas des blessures qui le limitent, ce sont tout simplement les carences de son jeu, et les préférences de Brad Stevens qui l’empêchent de nous gratifier de ses dunks plus puissants les uns que les autres.

Avec seulement 77 apparitions en deux saisons, en incluant les playoffs, Robert Williams n’a pas encore véritablement fait ses preuves sur les planches. Fantastique athlète avec une envergure de 2m27 et une belle détente pour un garçon qui fait déjà 2m03, celui qu’on appelle « Time Lord » commence précisément à trouver le temps long sur le banc des C’s. Cette année doit être celle de l’explosion pour le tonique pivot.

Une vraie opportunité en début de saison

« J’ai le sentiment que je vais faire un grand pas en avant cette année. Pas seulement pour moi mais aussi pour l’équipe », assure-t-il ainsi dans The Athletic. « Je pense être bien entouré pour le faire. Avec Tristan (Thompson) qui arrive, ça fait une autre personne auprès de laquelle je peux facilement apprendre au quotidien et même chose avec (Daniel) Theis. Je pense être dans une super situation. »

Allégée d’Enes Kanter et dans une moindre mesure de Vincent Poirier, la raquette de Boston vient cependant de récupérer Tristan Thompson. Mais blessé, ce dernier ne devrait pas pouvoir tenir sa place avant quelques semaines. Robert Williams veut en profiter pour marquer le coup.

« Je pense que ces premiers jours d’entraînement ont été bons. Je pense avoir bien communiqué [en défense], c’est un aspect sur lequel j’ai bien progressé. Et globalement, dans ma condition physique, dans ma concentration défensive, le jeu se ralentit pour moi et j’ai bien assimilé les différents scénarios de jeu. Je me sens vraiment plus au point pour connaître les forces de mes coéquipiers. Je pense faire du bon boulot. »

Plus vocal que jamais

Dans sa troisième campagne NBA, Robert Williams sait que ce sera sur les détails, dans son application et sa rigueur au quotidien qu’il pourra peu à peu gagner la confiance de Brad Stevens. Son assistante, Kara Lawson, a en tout cas plaidé en sa faveur, expliquant notamment que l’intérieur avait nettement progressé dans sa communication défensive, fondamentale depuis sa position de dernier rempart sous le cercle.

« Il y a eu une période de 40 ou 50 matchs où il n’était pas disponible à cause de blessures, et puis il a très bien joué pendant les playoffs, en particulier dans la série face à Toronto », reprend l’entraîneur. « Il a confirmé son niveau ces deux premiers jours d’entraînements. C’est très encourageant. »

Pour se faire sa place en NBA, il faut savoir saisir les opportunités quand elles se présentent. Car, la plupart du temps, le train ne passe pas plusieurs fois…

« Avec le camp d’entraînement qui démarre sans [Tristan], je veux être vocal en tant que deuxième intérieur. C’est évidemment quelque chose qui aide mon cas. Quand la saison va commencer et que je vais obtenir des minutes en rotation, je pense que ça sera un grand pas en avant pour moi. »

Robert Williams Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 BOS 32 9 70.6 0.0 60.0 0.8 1.7 2.5 0.2 1.1 0.3 0.3 1.3 2.5
2019-20 BOS 29 13 72.7 0.0 64.7 1.4 3.0 4.4 0.9 1.8 0.8 0.7 1.2 5.2
2020-21 BOS 47 19 72.0 0.0 64.6 2.6 4.4 7.0 1.8 2.1 0.8 1.0 1.8 8.2
Total   108 14 72.0 0.0 64.0 1.7 3.2 5.0 1.1 1.7 0.7 0.7 1.5 5.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |