NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET
MIL1:00
ATL
MIA1:30
CHI
CHA2:00
PHI
BRO2:00
SAC
MEM4:00
GSW
HOU4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET8.3MIL1.08Pariez
  • ATL3MIA1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La descente aux enfers se poursuit pour Glen Rice Jr.

Impliqué dans une bagarre, l’ancien joueur des Wizards vient d’être remercié par son club néo-zélandais…

Deux jours après un match à 30 points et 12 rebonds, Glen Rice Jr. vient d’être remercié par les New Zealand Breakers, une équipe néo-zélandaise évoluant dans le championnat australien. Son renvoi intervient environ un mois après un incident survenu à l’extérieur d’un bar impliquant le joueur.

Coéquipier de R.J. Hampton, le fils de Glen Rice avait été arrêté mi-novembre, à Auckland, et inculpé pour agression avec intention de blesser. Devant les juges locaux, il avait plaidé non coupable. Libéré sous caution, il doit réapparaître devant la justice début février prochain.

Le joueur avait dans un premier temps été suspendu par son équipe avant d’être réintégré il y a quelques jours, après une enquête menée par une entité de la Fédération australienne. Seulement, ce dimanche, il a de nouveau été arrêté, toujours à Auckland, en violation de son contrôle judiciaire, sans davantage de précisions.

« Le contrat de Glen Rice Junior a été rompu avec effet immédiat, » informe la franchise. « M. Rice a été arrêté hier soir par la police après avoir violé les conditions de sa libération sous caution et il a fait une apparition devant la cour d’Auckland. »

35e choix de la Draft 2013, Glen Rice Jr. avait joué une poignée de matches avec les Wizards avant d’être coupé. Habitué à alimenter la chronique faits divers, il avait pas mal voyagé depuis entre le Mexique, Porto-Rico, l’Argentine ou encore Israël.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés