Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le MVP de la nuit : Russell Westbrook était surmotivé

« En arrivant au match, je pensais au premier match, à ce qui s’était dit, et j’étais impatient de les rejouer. A l’arrivée, OKC 2-0 ».

Le tout ponctué d’un clin d’oeil. Postérizé par Joel Embiid et gaspilleur avant la pause (6 sur 20 aux tirs), Russell Westbrook a sorti le grand jeu en deuxième mi-temps pour permettre au Thunder de s’imposer à nouveau face aux redoutables Sixers.

« Je pense qu’au milieu du 3e quart-temps, notre énergie a changé, et Russell a beaucoup à voir avec ça » résume Billy Donovan, obligé de le laisser 41 minutes sur le terrain.

« Je fais la même chose chaque soir »

Rien de révolutionnaire côté Thunder, un ou deux écrans postés très haut, et le changement de rythme du MVP 2017 fait la différence. Ça paraît simple, et on pourrait penser que les Sixers pouvaient l’anticiper. Sauf que c’est usant, et Westbrook a provoqué de nombreuses fautes.

« Je fais la même chose que d’habitude » réagit-il tout simplement. Je ne peux vraiment pas vous donner une autre réponse car je fais la même chose chaque soir, quelles que soient les circonstances. »

Mais ce qu’on a apprécié, c’est qu’il n’a pas oublié ses coéquipiers. La deuxième mi-temps de Westbrook est quasi parfaite puisqu’il a distribué le jeu quand il le fallait. Sur des pick-and-roll, il a aussi servi Steven Adams quand ce dernier était mieux placé.

A l’arrivée, une belle victoire pour le Thunder, la 8e de suite, et Westbrook rend une copie à 39 d’évaluation avec 37 pts, 14 pds et 9 rbds. « La même chose que d’habitude » serait-il tenté de répondre.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés