Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Blazers – Lakers : Damian Lillard, roi du money time

Sans Kobe Bryant laissé au repos pour ce back-to-back, les Lakers ont chèrement vendu leur peau, menant pendant un bon moment en deuxième mi-temps. Mais Damian Lillard (39 points) a encore été monumental dans la fin de match pour permettre à ses Blazers de s’imposer sur le fil (98-94). Portland est plus que jamais dans la course au podium à l’Ouest. 

Lillard remet encore les pendules à l’heure

C’est déjà un classique du côté du Moda Center. Quand approche le dernier quart, c’est Lillard Time. Le meneur des Blazers avait déjà fait « le geste de la montre » face au Thunder plus tôt dans la saison et hier soir, face aux Lakers, Dame a de nouveau remis les pendules à l’heure. Menés de 10 points au début du dernier quart, les Blazers s’en sont effectivement remis à Lillard qui a délivré en marquant 16 de ses 39 points dans la période, à coup de 4 tirs lointains dont 2 d’affilée pour revenir à trois petits points.

Avec Lillard, LaMarcus Aldridge (21 points) a été présent dans le money time pour faire passer son équipe devant au score. Mais c’est bien Lillard qui a été le grand artisan de cette 27e victoire des Blazers. A 12/21 aux tirs et 11/13 aux lancers, l’ancien meneur de Weber State a encore laissé une belle ardoise derrière lui. Sur le poste de meneur, Lillard est clairement le rival numéro un de Stephen Curry cette saison. Sans Wes Matthews qui a dû sortir sur blessure, Lillard n’a pas échappé ses responsabilités. Ce n’est pas le style de la maison…

Jordan Hill trop esseulé

Pourtant, les Lakers ont dominé dans la peinture. Derrière un très bon Jordan Hill (23 points, 14 rebonds) qui s’est joué de son ancien coéquipier, Chris Kaman, les californiens ont effectivement remporté la bataille intérieure avec 49 rebonds contre 45 et 38 points contre 32. Sans leur Mamba, les Lakers ont également pu compter sur leurs meneurs, avec Ronnie Price (11 points avant de sortir sur blessure – coup de coude de Thomas Robinson) et Jeremy Lin (14 points) qui l’a parfaitement relayé. On ne pourra pas en dire autant de Nick Young qui a déchiré à 3/13 aux tirs…

Malgré une belle répartition de la marque avec 5 joueurs en double figure, les hommes de Byron Scott ont donc craqué en dernier quart. C’est rageant mais encourageant également. Les Lakers sont de toutes façons partis pour rater les playoffs et il s’agit donc de reconstruire. En face, les Blazers sont des candidats sérieux aux finales à l’Ouest: la différence est là (98-94). Sans oublier le très bon match de Meyers Leonard qui signe un double double à 12 points et 12 rebonds, établissant d’ailleurs son record en la matière.

Portland / 98TirsRebonds
JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
N. Batum37:223/92/50/00333301087
L. Aldridge36:238/201/14/4178110102117
C. Kaman27:183/80/02/2561132023818
W. Matthews30:221/91/62/2011102205-1
D. Lillard38:5312/214/811/13246502113941
A. Crabbe10:380/10/00/00002010002
S. Blake21:111/60/20/00003111020
T. Robinson13:250/10/01/20440210014
C. Mccollum5:411/30/00/0000000102-1
M. Leonard18:474/53/41/121012030001223
Total24033/8311/2621/24103545181279498110
LA Lakers / 94TirsRebonds
JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
E. Davis26:462/70/00/03141211044
R. Kelly25:371/60/30/00773203024
J. Hill31:5010/150/03/441014240102332
W. Ellington28:575/122/31/1145010001311
R. Price27:215/111/20/0112821101115
C. Boozer22:523/90/02/20552200089
N. Young26:463/131/44/402222120114
R. Sacre14:091/20/01/12350210038
J. Lin20:445/100/24/6033231201411
J. Clarkson14:582/30/01/20220000055
Total24037/884/1416/201138492020510094103

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *