Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL2.9CHA1.39Pariez
  • BOS1.51WAS2.52Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Arrivé de San Antonio, Quinndary Weatherspoon est comme à la maison à Brooklyn

NBA – Fort de son expérience dans le Texas, Quinndary Weatherspoon joue le rôle de cadre à Las Vegas dans une franchise des Nets au fort accent Spurs.

À bientôt 25 ans (le 10 septembre prochain), Quinndary Weatherspoon a dû quitter les Spurs cet été pour rejoindre les Nets afin d’espérer y faire décoller sa carrière.

Cependant, si Brooklyn et San Antonio diffèrent à bien des égards, la franchise new-yorkaise possède quelques attaches texanes avec notamment le GM Sean Marks mais aussi l’assistant coach Jacques Vaughn.

Le premier a gravi progressivement les échelons à San Antonio jusqu’à en devenir le GM en 2014, alors que le second était l’un des assistants de Gregg Popovich de 2010 à 2012. De quoi faciliter l’intégration de Weatherspoon.

« Ça m’a beaucoup aidé parce que je viens de San Antonio. Beaucoup de personnes dans le management viennent aussi de là-bas donc c’est presque comme une seconde famille. On parle le même langage et voit le business de la même manière », estime le joueur pour le New York Post.

Un avis que partage son actuel coach de Summer League, Jordan Ott. « Ces deux ans à San Antonio l’ont probablement aidé. Il est sûrement en avance et a été plus rapidement à l’aise que les autres. Il s’est démarqué dès le premier jour. »

« Il nous apporte une mentalité défensive que l’on espérait »

Car s’il vient de la prestigieuse franchise texane, Weatherspoon peine à s’installer durablement en NBA. Drafté à la 49e position en 2019, l’arrière s’est contenté des miettes sous Popovich (31 matchs à 6 minutes de moyenne en deux saisons) et a surtout évolué en G-League avec Austin (14.8 points et 5.1 passes en 35 matchs).

De ce fait, Weatherspoon effectue ses premiers pas avec les Nets à l’occasion de la Summer League de Las Vegas. « Il est génial », renchérit Ott. « C’est super de l’avoir avec nous. C’est un joueur agressif vers le cercle. Son expérience NBA se voit parfois, que ce soit en attaque mais aussi en défense. On lui a demandé quelques fois de défendre en presse tout-terrain. Il nous apporte une mentalité défensive que l’on espérait. »

C’est en attaque que le bât blesse. Le joueur n’est pas réputé bon shooteur et ses 39% de réussite en trois matchs le prouvent. « Les entraineurs aiment ma défense mais je refuse trop de shoots ouverts. Je dois jouer avec plus de confiance en mon tir que j’ai beaucoup travaillé cet été. »

Et ça tombe bien car Weatherspoon aura l’occasion de montrer cette confiance lors de ses retrouvailles avec les Spurs ce soir.

Quinndary Weatherspoon Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2019-20 SAN 11 7 29.4 20.0 50.0 0.1 0.6 0.6 1.0 0.7 0.3 0.5 0.1 1.1
2020-21 SAN 20 6 45.7 16.7 81.2 0.2 0.4 0.6 0.4 0.9 0.4 0.5 0.1 2.3
Total   31 6 40.4 18.2 77.8 0.1 0.5 0.6 0.6 0.8 0.4 0.5 0.1 1.9

A lire aussi