Matchs
hier
Matchs
hier
BOS75
NYK105
WAS0
CLE0
DAL101
CHI117
OKC0
PHI0
DEN105
UTH109
SAC123
NOR128
LAC129
IND96
Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.93ORL1.88Pariez
  • ATL1.27MIN3.85Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Celtics préfèrent attendre avant de se renforcer avec leurs « trade exception »

Après les départs d’Enes Kanter, Vincent Poirier et surtout Gordon Hayward,  Boston possède trois enveloppes distinctes pour se renforcer pendant la saison.

Les Celtics ont établi un record ce week-end en récupérant la plus large « trade exception » de l’histoire avec 28.5 millions de dollars ! C’était dans le cadre du « sign-and-trade » de Gordon Hayward aux Hornets, et la franchise en est à sa troisième « trade exception » de l’automne puisque Danny Ainge avait déjà récupéré 4.7 millions dans le départ d’Enes Kanter aux Blazers, et 2.5 millions dans celui de Vincent Poirier.

Cela fait au total une rondelette somme mais ne comptez pas sur Danny Ainge pour s’empresser de l’utiliser. Même si Kemba Walker pourrait manquer six à huit semaines de saison régulière, et même si Gordon Hayward n’a pas été remplacé à l’aile, le président n’est pas pressé de dégainer. Le règlement l’autorise à l’utiliser sur une durée de 365 jours, et il peut même se permettre d’attendre la « free agency » 2021.

« Cela nous donne juste un nouveau moyen d’acquérir des joueurs »

« Nous pourrions l’utiliser pour récupérer trois ou quatre joueurs à différents moments pour renforcer notre banc » a expliqué Danny Ainge ce mardi sur l’antenne de 98.5 The Sports Hub’s « Toucher & Rich. « On ne va rien faire pour l’instant, simplement parce que c’est une époque de l’année où les gens aiment leurs équipes. Tout le monde s’est amélioré pendant l’intersaison. On verra comment la saison avance, et où on en est. On a la capacité d’améliorer notre équipe à la « trade deadline » (ndlr : début mars), et si ce n’est pas possible, de l’améliorer lors de la prochaine intersaison. Cela nous donne juste un nouveau moyen d’acquérir des joueurs. »

Si Danny Ainge parle de « trois ou quatre joueurs », c’est parce que cette enveloppe peut effectivement être utilisée sur plusieurs éléments. Cela peut être à l’intérieur d’un échange, ou en récupérant un joueur coupé. Ce que Boston ne peut pas faire, c’est cumuler ses « trade exception » pour dépasser par exemple les 30 millions de dollars, ou d’ajouter une somme à cette « trade exception » pour compléter. En clair, impossible de récupérer James Harden ou Russell Westbrook dont les salaires dépassent cette enveloppe.

En revanche, rien n’empêche par contre les Celtics d’utiliser 15 millions de dollars pour récupérer un élément, puis 3 millions pour un autre, et enfin 10 millions sur un troisième. Rien n’empêche non plus Boston de ne rien en faire, et il faudra donc attendre l’automne 2021 pour que cette enveloppe expire.

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |  
A lire aussi