NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
ORL
MIN1:00
ATL
BRO1:30
TOR
CHA1:30
MIA
DAL2:00
MEM
SAC2:00
MIL
OKC2:00
NOR
CLE2:00
PHO
DET3:00
UTH
WAS3:00
LAC
DEN4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • ORL1.27MIN3.7Pariez
  • ATL2.28BRO1.66Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dion Waiters sort de son silence

Pendant que sa formation enchaîne les victoires, l’arrière du Heat se ressource auprès de son ancienne université, sur le campus de Syracuse.

Si certains brillent sur le terrain par leurs actions, pour Dion Waiters, c’est l’inverse. Cette saison, il n’a toujours pas foulé un parquet NBA, et il a déjà été deux fois puni par sa franchise pour son attitude et ses frasques extra-sportives. La dernière en date est de taille puisque Pat Riley l’a suspendu dix matches pour s’être fait remarquer dans un avion après avoir ingurgité un « bonbon » au cannabis… Malgré ça, il assure que tout va bien.

« Je ne vais pas vous mentir, tout va super bien » a-t-il répondu au Sun-Sentinel alors qu’il était sur le campus de Syracuse pour encourager son ancienne université. « Au final, je ne peux contrôler que ce que je maîtrise, et on ne peut pas se prendre la tête avec certaines choses. Il y a des choses qui arrivent… Si vous restez concentré et que vous croyez en vous et votre travail, ce n’est qu’un petit coup d’arrêt. C’est comme ça, c’est la vie, ça arrive… On apprend. La seule chose que je puisse faire, c’est d’avancer et de rester concentré. Les choses se feront d’elles mêmes, naturellement. »

« Mon histoire n’est pas terminée »

Dion Waiters doit encore purger six matches de suspension avant de réintégrer un Heat, second de la conférence Est. Pour des raisons financières, le Heat ne parviendra pas à s’en séparer et il va donc falloir faire avec… Quant à l’arrière, il va rester quelques jours auprès de son ancien coach, Jim Boeheim. « Je voulais juste venir ici et parler avec lui. Je sais que c’est quelqu’un qui sera toujours là pour moi si j’ai besoin. C’est une chance pour moi de venir ici, de parler avec les coaches, et tout ça. C’est important. »

Ensuite, il reviendra auprès de ses coéquipiers pour prouver qu’il n’est pas fini et qu’il peut les aider.

« Je suis un compétiteur, et à chaque fois que vous vous donnez à fond, et que ça ne va pas dans votre sens, il faut retourner au tableau noir, et trouver des solutions. J’en suis là. Il faut continuer de travailler, rester confiant. Avoir à ses côtés les bonnes personnes rend les choses plus faciles. Je veux jouer et être en bonne santé. Ça prend un petit plus de temps mais je garde les mêmes objectifs et les mêmes ambitions. Mon histoire n’est pas terminée. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Miami Heat en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés