NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET86
MIN97
BOS65
DAL60
SAS62
MEM70
NOR45
HOU49
LAC
TOR4:30
GSW
UTH4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • GOL3.75UTA1.28Pariez
  • LA 1.19TOR4.8Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Steve Kerr très fier de son banc

Alors que les Warriors avaient décidé de limiter leur rotation depuis le début de la série, c’est en partie leur banc qui les a propulsés en finale de conférence. De quoi rendre Steve Kerr fier.

Steve Kerr avait choisi d’utiliser une rotation très courte depuis le début de la série face à Houston. Pour ne pas offrir de matchups favorables aux Rockets, que James Harden et Chris Paul pourraient exploiter en isolation, le coach des Warriors avait ainsi décidé de s’appuyer quasi exclusivement sur son cinq majeur, utilisant simplement Shaun Livingston et Kevon Looney comme rotations, ainsi qu’Alfonzo McKinnie lorsque Stephen Curry était trop gêné par les fautes.

Mais avec la blessure de Kevin Durant, l’entraîneur a été obligé de faire appel à son banc… et ce dernier le lui a bien rendu, ses remplaçants ayant fait un gros travail pour aider le cinq majeur à récupérer cette victoire décisive.

« Je veux rendre hommage à notre banc », a ainsi déclaré Steve Kerr en conférence de presse. « C’était une soirée incroyable pour des gars qui n’ont pas joué depuis le début de la série. Houston met tellement de pression sur vous, en isolation, qu’on avait décidé de rester avec nos meilleurs défenseurs sur les cinq premiers matchs. Evidemment, les blessures nous ont forcés à utiliser notre banc, et j’aurais probablement dû les utiliser avant. Depuis toutes ces années, on utilise beaucoup de joueurs, on aime se servir de notre banc, on parle tout le temps de la force de notre nombre (« Strength in numbers », la devise de ce groupe) mais le coach (lui-même) ne faisait pas ça les cinq premiers matchs donc je suis juste incroyablement fier de Jordan (Bell), Jonas (Jerebko). Kevon (Looney) a réalisé une superbe série mais ce qu’a fait Quinn Cook, en rentrant dans ce match sans avoir vraiment joué de la série… Ces gars ont été incroyables, et un énorme facteur dans notre victoire. »

Certes, Quinn Cook n’a fini qu’à 2 points à 1/5 au tir en 16 minutes, et sa présence a permis à Chris Paul d’obtenir de bons tirs. Mais avec Jordan Bell (4 points en 11 minutes), Jonas Jerebko (2 points en 12 minutes) et Shaun Livingston (11 points en 12 minutes), les remplaçants des Warriors ont tenu le choc, permettant aux « Splash Brothers » de finir le travail.

« Il faut des gars comme Quinn sur le banc, des joueurs sur qui on peut compter, qu’ils soient dans la rotation ou pas », continue le coach. « Quinn a été un roc pour nous ces deux dernières années. Je suis content et fier de lui, parce qu’il a joué 16 minutes très importantes, alors qu’il avait à peine joué de la série. Mais c’est pour ça qu’il est dans cette équipe. C’est un pro. »

Mais le meilleur remplaçant, côté Golden State, ce fut encore Kevon Looney (14 points en 5 rebonds en 20 minutes). Solide en défense et précieux au rebond offensif, le pivot a encore très bien gêné Clint Capela et les Rockets.

« Looney a été précieux pour nous toute la saison, l’un de nos principaux contributeurs. Il est très mature pour son âge, il comprend le jeu, il fait les bons choix encore et encore », conclut Steve Kerr. « C’est quelqu’un de très intelligent et de très facile à coacher, et ses coéquipiers ont beaucoup de respect pour lui. Il a été énorme toute la série, et encore ce soir. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés