Matchs
hier
Matchs
hier
DEN108
LAL114
Pariez en ligne avec Unibet
  • BOS1.7MIA2.25Pariez
  • LOS1.41DEN2.95Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Utah en quête de boost offensif

Le Jazz est trop dépendant de Donovan Mitchell niveau scoring. Recruter un meneur pour le soulager semble être une piste pour faire passer un cap à la franchise.

Si Donovan Mitchell veut s’inspirer de Damian Lillard, le Jazz a aussi conscience que le sophomore a reçu une charge énorme en devenant le leader offensif de l’équipe, si tôt dans sa carrière. C’est pour ça que l’équipe prévoit de recruter des shooteurs et des créateurs lors de la free agency, afin de délester l’arrière d’une partie de la charge en attaque.

« Nous voulons faire avancer le groupe », a ainsi expliqué Dennis Lindsey, le GM. « Même si nous avons une très bonne équipe, les résultats nous prouvent que nous n’avons pas une grande équipe ».

C’est peut-être Ricky Rubio qui pourrait en faire les frais. Malgré ses qualités de défenseur et de créateur, l’Espagnol reste un shooteur faible, et les défenses adverses s’en servent pour mieux contenir Donovan Mitchell.

Sans doute est-ce déjà pour ça que la franchise s’est renseignée afin de recruter Mike Conley lors de la « trade deadline ».

Ricky Rubio sur la sellette ?

Du côté de Dennis Lindsey, on ne ferme pas la porte à un retour de l’ancien Wolf, mais il ne semble plus tellement être la première option du club, et il en est conscient. Interrogé sur la situation, Ricky Rubio a ainsi expliqué qu’il « voulait être heureux, donc je vais essayer de trouver la meilleure situation pour moi, afin d’être performant et d’être heureux. »

Si Mike Conley est une option via un trade, le Jazz pourrait viser Kemba Walker sur le marché des free agents. Le meneur des Hornets apporterait un énorme plus niveau scoring, ce qui soulagerait Donovan Mitchell, mais sa défense est par contre moyenne. Dans un registre différent, Patrick Beverley pourrait également être une option. Dans ce profil de meneur capable de jouer sans ballon, tout en pesant défensivement et en étant capable de marquer de loin (39.7% à 3-points cette saison).

Avec près de 40 millions de dollars de salary cap (en faisant une croix sur Derrick Favors et Ricky Rubio), Utah a les moyens de recruter, mais la progression devra également se faire en interne, notamment avec Rudy Gobert.

« J’effleure à peine la surface de ce que je peux faire offensivement », assure le Français. « Je veux passer au niveau supérieur. Je ne me mets pas de limite pour moi-même, et pour ce que je peux faire pour l’équipe. Maintenant, j’ai un peu plus de temps pour travailler et revenir encore meilleur. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Utah Jazz en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés