Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

EuroJam 2012 : Kansas battu face à Kevin Séraphin

Tandis que les meilleurs joueurs du monde bataillaient du côté de Londres, l’EuroJam 2012 propose aux Parisiens et vacanciers de venir observer à Coubertin pas moins de quatre universités (Kansas, Colorado, Penn State et Virginia), venues en tournée estivale se frotter à des sélections de joueurs pro évoluant en Europe.

Partenaire de l’évènement, Basket USA était présent ce week-end pour couvrir les deux premiers matches.

Paris au mois août, c’est toujours un peu particulier. Ce dimanche ne déroge pas à la règle tant les rues sont désertes. La finale Olympique vient tout juste de se terminer sur la victoire attendue des USA face à des Espagnols accrocheurs et on part direction Coubertin. Quelle n’est pas notre surprise en arrivant à Coubertin que de voir sortir d’une minuscule automobile verte une silhouette familière. Ne s’agirait-il pas de la grande carcasse de Kevin Séraphin, le pivot des Bleus de retour de Londres ? Est-il venu en spectateur ou serait-il également de la fête ?

En tête d’affiche ce soir à Coubertin, les Jayhawks de Kansas affrontent pour la deuxième soirée d’affilée la sélection de l’AWM Team qui regroupe sous la houlette du coach Espagnol Natxo Lezkano des joueurs de bon niveau national tel que le néo-parisien Antoine Diot, Georgi Joseph, Souarata Cissé ou encore le spectaculaire Souleymane Diabate. Mais aussi les meilleurs joueurs du camp AMW.

Kansas, une université de légende

Quand on parle de Basket NCAA, les Jayhawks de l’université de Kansas, vice-champions 2012, occupent une place de choix avec leurs 4 titres nationaux (le dernier datant de 2008) et pas moins de 13 apparitions au Final Four. L’université a en outre formé une myriade de joueurs NBA dont l’inégalable Wilt Chamberlain mais aussi Paul Pierce, Drew Gooden ou encore Mario Chalmers pour ne citer que les plus récents. Mieux, le créateur du jeu de basketball un certain Dr. James Naismith a été le premier coach des Jayhawks. Autant dire que l’on touche ici à la légende du Basket.

La veille, les joueurs du Kansas se sont inclinés dans un match au couteau (74-73) et ce dimanche, çasent la revanche. Mais la Team AWM reçoit un renfort de poids en la personne du récent quart de finaliste aux JO de Londres avec la sélection nationale, le pivot Kevin Séraphin qui est le premier à débarquer sur le parquet pour l’échauffement ! Quand on sait que le coach de Kansas Bill Self a décidé de mettre ce soir au repos trois de ses Seniors l’histoire de donner du temps de jeu à ses Freshmen, la tache s’annonce plus que compliquée pour les universitaires.

Perry Ellis, la nouvelle perle des Jayhawks

Cette rencontre sera pour nous  l’occasion de voir en avant première évoluer la petite perle de Wichita Perry Ellis. Un Freshman dont on dit le plus grand bien puisqu’il a été élu meilleur lycéen l’an dernier. Avec ses 2m03, cet ailier polyvalent est capable de tout ballon en main et il a mené son école la Wichita Height High à 4 titres consécutifs, preuve d’une belle constance.

Ce soir l’ambiance est chaude au sens propre comme au figuré puisqu’en apéritif de la rencontre, nous avons le droit à une « African Battle » qui met aux prises deux équipes de danseurs rivalisant de déhanchements endiablés et d’ondulations tout en rythme pour impressionner les membres du Jury. Kevin Séraphin qui semble avoir des fourmis dans les jambes ne peut s’empêcher de fouler le parquet  alors même que les groupes de danse n’ont pas terminé leur show !

Une impressionnante colonie de supporters Jayhawks a pris place dans les travées du stade, on se croirait presque à Lawrence au Allen Fieldhouse leur salle fétiche située au milieu de leur campus. Le trip européen de l’équipe de l’équipe de Kansas a débuté en Suisse il y a quelques jours où ils ont notamment battus l’équipe nationale helvète. Avant la défaite d’hier, le coach Bill Self était d’ailleurs invaincu en match exhibition après 9 saisons à la tête des Jayhawks. L’équipe du Kansas est suivi par une nombreuse et bruyante colonie de parents, d’amis et de fans du programme de basket qui concilient l’utile à l’agréable, supportant les Boys tout en faisant un peu de tourisme sur le vieux continent. Il y a quelques heures, ils étaient sur le parvis de Notre Dame où le pivot de 2m13 Jef Whitey a fait forte impression même si ce soir, il restera scotché sur le banc.

Du grand Antoine Diot

Le match débute sur un rythme élevé. Au regard du niveau d’intensité que mettent les deux formations, on doute du caractère amical de la rencontre. Antoine Diot, auteur de 10 pts, 9 pds et 3 ints, semble déjà à la maison à Coubertin et il sonne les premières charges pour donner à l’AWM Team une légère avance d’entrée de jeu. Kévin Séraphin (16 pts, 6 rbds) a débuté la rencontre sur le banc mais en fin de premier quart-temps, il décide d’imprimer sa marque en réalisant quelques blocks très musclés. Le score est de 20-10 pour la sélection pro mais le « jeunes » Jayhawks vendront chèrement leur peau à l’image du Freshman Andrew White auteur de 15 points et nullement impressionné de se frotter à ces vieux briscards.

Les 2 000 spectateurs qui ont fait le déplacement se prennent au jeu et quelques décisions arbitrales jugées trop favorables aux locaux sont conspuées par le clan « blanc et bleu » véritablement chaud bouillant ! Les drapeaux « Rock Chalk Jayhawk » sont de sortie Le second quart-temps est d’ailleurs largement à leur avantage sous l’impulsion de Perry Ellis, auteur de 16 pts et 12 rbds ce soir. Il est clair que le garçon a de la qualité et il a un sacré physique pour un débutant. Il devra néanmoins faire attention aux pertes de balles qu’il a tendance à multiplier. Mais Kansas a remis la main sur le match et les voilà devant à la mi-temps sur le score de 54-50.

Les deux premières défaites de Kansas en préparation

Dans le troisième quart-temps, les gâchettes sont de sortie avec 3 tirs primés côté français et Max Kouguere le joueur du Havre auteur de 21 points attaque le panneau en permanence pour remettre les siens sur de bons rails. Voilà que l’AWM Team a repris l’avantage 55-54. Sur le banc des Jayhawks, le coach Self semble avoir confié la boutique à ses assistants qui tentent de galvaniser leur troupe en cette fin de match.

Lors de temps morts, les animations vont bon train et la température monte encore d’un cran lorsqu’une charmante spectatrice tente une série de lancée franc dans une tenue des plus estivales.

C’est alors que Kevin Séraphin décide de se montrer décisif en impulsant un 10-2 assassin pour Kansas qui donne un avantage de 11 points aux locaux. La messe semble dite dans ce dernier quart-temps et la sélection Française s’impose finalement 79-60 pour clore une belle soirée basket où le spectacle fut au rendez vous.

Ce lundi, c’est au tour des Cavaliers de Virginia champions de l’ACC de défier l’AWM Team invaincue jusqu’ici.

PROGRAMME

LUNDI 13 AOUT 2012 20h30 : University of Virginia vs AMW Pro Team
MARDI 14 AOUT 2012 20h30 : University of Virginia vs AMW Pro Team
MERCREDI 15 AOUT 2012 18h : Penn State (Equipe féminine) vs Le Havre (Ligue 2 féminine)
20h30 : Colorado vs AMW Pro Team
JEUDI 16 AOUT 2012 20h30 : Colorado vs AMW Pro Team.

Place à partir de 5 euros

Photos : Thomas Savoja

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés