Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Comment Dwane Casey a dû gérer la crise du Covid-19 avec Sekou Doumbouya en plein match

Le coach des Pistons s’est retrouvé dans une situation compliquée et très floue contre les Sixers. Avant d’être plongé en pleine crise avec la contamination de Christian Wood.

Avec le Jazz ou les Nets, les Pistons font partie des franchises NBA les plus touchées par le Covid-19. Non seulement parce que Christian Wood a été chronologiquement le troisième joueur contaminé après Rudy Gobert et Donovan Mitchell, mais aussi parce qu’un scout est touché et qu’un caméraman a été placé en coma artificiel.

Et cela aurait pu être pire puisque la franchise de Detroit a été l’une des dernières sur les parquets le soir du 11 mars, quelques minutes avant l’annonce d’Adam Silver de suspendre la saison. Un match difficile pour Dwane Casey.

En plein milieu d’une action, Jim Scholler, un des préparateurs physiques, vient le voir pour lui demander de sortir Sekou Doumbouya.

« De quoi tu me parles ? Je viens juste de le faire rentrer », répond le coach, dans une scène racontée par ESPN. « Je sais », réagit alors Scholler. « Mais Rudy Gobert vient tout juste d’être testé positif et Sekou était avec lui l’autre soir, après notre match contre le Jazz. Il a peut-être été exposé. »

L’ailier français avait en effet partagé un moment avec le pivot All-Star le 7 mars dernier, en compagnie également de Boris Diaw. Résultat : Dwane Casey décide « de le sortir immédiatement » et fait alors face à la surprise non seulement du principal intéressé mais aussi de Tony Snell, qui le remplace.

Dwane Casey pensait alors à « un cas isolé »

Sauf qu’à ce moment-là, les connaissances sont encore floues aux États-Unis concernant ce coronavirus et le jeune joueur des Pistons est en parfaite santé et veut retourner sur les parquets. Le staff et les médecins discutent, et le coach n’a pas conscience du problème pour lui, son groupe ou les joueurs de Philadelphie. Voila pourquoi Sekou Doumbouya va rejouer en fin de match.

« Pour être honnête, ça ne m’a pas traversé l’esprit », admet Dwane Casey. « On ne pensait pas alors que cela allait être énorme, avec une suspension de la saison. Je pensais donc, à cet instant, que c’était un cas isolé. Il voulait jouer et avait déjà été sur le terrain, donc même si aujourd’hui ça semble évident, là, on n’avait aucune information. On est en plein match, on a un joueur qui est pleine forme et rien n’indique qu’il soit malade. » 

La suite de l’histoire est désormais connue : les joueurs des Pistons sont placés en quarantaine après la rencontre, puisque la NBA est mise à l’arrêt et qu’ils ont affronté le Jazz récemment. Les joueurs et les coaches peuvent être testés, à leur retour de Philadelphie, s’ils estiment avoir des symptômes ou se sentent malade. Dwane Casey refuse, mais il apprend deux jours après que si Sekou Doumbouya n’a pas contracté le virus, Christian Wood est en revanche touché.

Une annonce médiatique qui le mettra en colère alors que le secret médical aurait dû le protéger.

« On était tellement dérouté que ça sorte », expliquait-il à The Athletic. « Christian était très énervé que son nom soit cité. Ce n’est pas lui qui l’a voulu. Et le pire dans tout ça, c’est qu’il n’a même pas eu le temps de le dire à sa mère. J’ai signifié à notre staff que ce n’était pas professionnel, que ça ne pouvait pas arriver de nouveau. Ce n’était pas correct pour notre joueur. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Detroit Pistons en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés