NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pacers mettent fin à l’impressionnante série des Lakers

Après 14 victoires de suite à l’extérieur, les Lakers s’inclinent 105-102 à Indiana. Anthony Davis absent, Domantas Sabonis a fait très mal sous les panneaux.

L’absence d’Anthony Davis, touché à la cheville, ne se fait pas trop ressentir dans ce début de match. Comme toujours, LeBron James prend le jeu à son compte et distribue les offrandes. Sa relation avec Javale McGee est parfaite, à l’image de cette magnifique passe dans le dos qui se termine par un dunk de l’ancien pivot des Warriors (16-8).

C’est dur pour des Pacers qui cherchent à ralentir le jeu au maximum afin de pouvoir jouer sur demi-terrain, là où ils sont plus performants. Petit à petit, les hommes de Nate McMillan commencent à trouver des solutions en attaque. Efficace sur pick-and-roll grâce au duo Brogdon/Sabonis, Indiana revient dans le match (16-12). Privé de Davis, « King » James continue à être partout dans ce premier quart temps. C’est bien simple : soit il score, soit il trouve un coéquipier ouvert (24-16). Heureusement pour les Pacers, il part se reposer dans cette fin de premier quart-temps, ce qui leur permet de revenir au score (28-24).

Du très bon basket

Le natif d’Akron est déjà de retour pour commencer le second acte et il est toujours aussi chaud. Trouvé dans les airs par Rajon Rondo, il enflamme aussi la salle par une nouvelle passe dans le dos pour Avery Bradley cette fois. Mais attention, Indiana aussi régale en attaque. Comme toujours, Sabonis est l’arme numéro 1 des joueurs d’Indianapolis. Le pivot lituanien a des mains en or et il le prouve action après action. Jeu poste bas, ouverture au ballon sur les pick-and-roll, tir à 3-points… Il étale toute la panoplie de l’intérieur moderne et il permet à son équipe de rester au contact (38-37).

Comme prévu, on assiste à un très bon match de basket entre deux équipes qui proposent un basket très collectif. Rajon Rondo et Dwight Howard se trouvent les yeux fermés côté Lakers mais la circulation de balle des Pacers est tout aussi remarquable. Aaron Holiday puis Myles Turner sont à chaque fois trouvés par un coéquipier en bout de système et les deux hommes scorent à 3-points. À la pause, les Lakers conservent une petite avance (52-50).

Grâce à leur jeu de transition et leur faculté à lancer du jeu rapide, les Lakers n’ont pas trop souffert de l’absence de Davis en première mi-temps. Mais dans ce début de 3e acte, l’absence de AD se fait ressentir des deux côtés du terrain. Indiana cherche encore plus Sabonis pour faire plier la défense des Lakers.

Intelligemment, le poste 4 d’Indiana ressort les ballons quand il ne peut pas scorer et les Lakers ont du mal à s’adapter à l’alternance du jeu adverse (70-63). Certes, Dwight Howard donne tout ce qu’il a pour scorer et tenter de remettre son équipe sur les bons rails, mais personne dans cette équipe ne peut remplacer Davis et sa faculté à pouvoir étirer les défenses, d’autant qu’il manque aussi Kyle Kuzma…

Domantas Sabonis en patron

Les Pacers sont passés devant (74-67) et les hommes de Frank Vogel souffrent dans ce 3e acte. Mais la rentrée de l’indispensable et énergique Alex Caruso va remettre de l’élan dans l’attaque des Angelinos. L’arrière remplaçant score à 3-points puis sert Bradley pour un lay up dans le trafic pour égaliser. D’un panier acrobatique, Aaron Holiday lui répond et Indiana attaque le dernier quart-temps avec deux points d’avance (78-76).

Remarquable tout au long de ce match, Domantas Sabonis s’envole claquer un énorme dunk pour mettre le feu à la salle (86-81). En face, Rajon Rondo continue d’organiser le jeu des Lakers avec altruisme mais Holiday à la suite d’une nouvelle action collective de grande classe permet aux siens de rester en tête (91-86).

Moins en vue qu’en première mi-temps, LeBron James reprend le match à son compte et directement, on voit la différence dans le jeu. Son lay up avec la faute puis ses deux passes pour Caruso et Danny Green à 3-points redonnent l’avantage aux Lakers à l’approche du money time (98-95). C’est encore lui poste bas qui trouve Howard pour un magnifique alley oop… Le King a parlé et les Lakers attaquent le money time avec deux possessions d’avance (100-95).

Malcolm Brogdon, l’homme du money time

Toute la salle pense que LBJ a mis fin au suspense, sauf Brogdon. L’ancien rookie de l’année, venu dans l’Indiana franchir un cap, va tout simplement éclabousser le money time de sa classe et de son sang-froid. Il va inscrire 7 des 10 derniers points de son équipe. Trois actions de grande classe qui démontrent bien qu’il a l’étoffe pour être un des leaders offensifs de cette équipe, voire un des meilleurs arrières de la NBA.

Les Lakers se sont écroulés dans cette fin de rencontre à l’image de cette dernière possession où Rondo prend un tir à 3-points alors qu’il était entouré d’autres joueurs plus aptes à prendre ce genre de tir. Mais peu importe, Indiana n’aura jamais lâché et méritent d’être la 4e équipe à faire tomber les Lakers, et la première à domicile depuis 15 matches (105-102). Pour les Lakers, la suite sera toute aussi compliquée puisqu’ils se rendent à… Milwaukee.

Pacers / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Sabonis 35 10/15 1/2 5/8 4 6 10 4 5 0 2 0 26 30
T.J. Warren 33 5/12 0/2 2/2 2 3 5 1 1 1 1 3 12 14
M. Turner 32 5/9 3/6 3/4 1 6 7 0 4 2 1 2 16 21
M. Brogdon 33 6/16 2/4 0/0 2 3 5 6 1 0 2 1 14 14
J. Lamb 15 2/5 0/1 0/0 0 1 1 0 3 3 3 0 4 2
J. Holiday 26 2/8 1/4 1/2 0 7 7 2 2 0 0 0 6 8
D. McDermott 18 2/5 1/3 1/2 1 1 2 1 2 0 0 0 6 5
A. Holiday 30 4/8 2/3 1/2 0 2 2 4 2 0 2 0 11 10
T.J. McConnell 19 5/7 0/0 0/0 3 1 4 4 1 3 1 0 10 18
Total 41/85 10/25 13/20 13 30 43 22 21 9 12 6 105
Lakers / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Dudley 15 1/5 1/4 0/0 0 1 1 2 1 0 0 0 3 2
L. James 35 8/20 0/6 4/8 1 8 9 9 2 0 5 0 20 17
J. McGee 22 5/8 0/0 0/0 4 4 8 1 2 0 1 3 10 18
D. Green 28 2/4 2/4 0/0 1 1 2 2 2 0 2 1 6 7
K. Caldwell-Pope 28 4/10 1/3 1/1 2 2 4 1 3 1 1 0 10 9
D. Howard 26 10/10 0/0 0/3 2 4 6 0 4 0 3 2 20 22
R. Rondo 26 2/9 1/4 2/4 2 3 5 7 1 1 1 0 7 10
A. Bradley 23 6/14 1/4 0/0 1 2 3 2 0 1 1 0 13 10
A. Caruso 25 4/8 2/5 1/1 1 3 4 3 3 2 0 0 11 16
T. Daniels 12 1/3 0/1 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 2 1
Total 43/91 8/31 8/17 14 28 42 28 19 5 14 6 102

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires