Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Grizzlies se réveillent pour stopper la belle série des Spurs

En chute libre depuis plus d’un mois, Memphis retrouve goût à la victoire face aux Spurs, en s’imposant 96-86 à domicile. Les coéquipiers de Marc Gasol (26 points et 14 rebonds) ont retrouvé des vertus défensives pour limiter le duo Aldridge-DeRozan à un 8 sur 27 aux tirs, et ainsi mettre fin à la série de cinq victoires de rang de San Antonio. En attaque, Memphis a compensé sa maladresse par de la justesse et la volonté de jouer collectif.

De part et d’autre, scorer le moindre point dans ce début de rencontre relève de l’exploit. Si les fans des Grizzlies sont venus à la salle pour voir du spectacle, ils sont pour l’instant déçus. Mike Conley Jr trouve Marc Gasol sur pick and roll et l’action suivante, Gasol d’une passe façon quarterback rend la pareille à son meneur de jeu (11-5). Heureusement que les deux stars de Memphis sont là pour assurer le show, car San Antonio a toutes les peines du monde à aligner deux passes en attaque.

Belle rentrée de Joakim Noah

Les rotations de Greg Popovich ne changent pas grand-chose. Marc Gasol continue de s’amuser dans la raquette adverse et notamment face à son grand frère, arrivé en soutien de LaMarcus Aldridge. Les 10 points dans le 1er quart temps de l’ancien meilleur défenseur de la ligue permettent à Memphis de terminer en tête après 12 minutes (22-18).

Un autre ancien défenseur de l’année porte le maillot des Grizzlies cette saison. Il s’agit de Joakim Noah et il fait une entrée remarquée dans ce match. Même si le pivot français ne score pas le moindre point, il apporte toute son énergie en défense. San Antonio tente de s’en remettre au talent de DeMar DeRozan, auteur d’actions de grande classe, mais le cinq aligné par Bickerstaff est redoutable. Shelvin Mack s’occupe de tout en attaque, pendant que Noah multiplie les contres (33-22).

Memphis en mode défense

Forcés par Memphis à jouer sur un rythme assez lent, les Spurs doivent absolument mettre un peu plus de folie dans leur jeu et surtout trouver un point d’ancrage à l’intérieur. Mais pour l’instant, Aldridge peine à exister face à la paire Gasol/Jackson Jr. L’intérieur rookie, très bon offensivement, fait étalage de toute sa panoplie. Jeu poste bas, tir à longue distance ou alley oop, l’ancien de Michigan State est l’homme fort de cette fin de première période chez les Grizzlies. Une première mi-temps dominée par Memphis grâce avant tout à une défense étouffante dans le second quart-temps (42-31).

Offensivement, les deux équipes semblent avoir monté d’un cran au retour des vestiaires. La paire DeRozan/Aldridge prend les choses en main et répond au duo Gasol/Conley (50-40). Memphis continue de dominer et cela agace Davis Bertrans, auteur d’une seconde faute technique, synonyme de retour aux vestiaires. Trouvés poste bas, Gasol et Jackson scorent sans trop de difficultés et Memphis mène de 13 points (56-43).

Malgré tout, les hommes de Gregg Popovich ne lâchent pas l’affaire. Bryan Forbes apporte en attaque par sa qualité de drive mais aussi son adresse à 3-points et Aldridge à la lutte avec Gasol donne tout pour scorer (63-55). Face à des Spurs qui continuent de bafouiller leur basket, les rentrées de Casspi et Green sont déterminantes et les coéquipiers de Conley gardent les commandes de ce match à 12 minutes du terme (72-64).

San Antonio se rapproche puis… s’écroule

Pour débuter ce dernier quart-temps, Marco Belinelli décide de se mettre en mode « sniper ». L’Italien a la main chaude. Par deux fois, il score à 3-points en sortie d’écran puis un tir à mi-distance. Les Spurs n’ont plus que 4 points de retard (76-72). Cependant, le doute ne s’installe pas très longtemps dans les têtes de Noah et sa bande. L’ancien Bull forme un duo redoutable avec JaMychal Green et plus particulièrement aux rebonds. L’envie déployée par Green dans cette fin de match est juste parfaite. Non content d’être exemplaire en défense, le poste 4 de Memphis est déterminant en attaque. C’est lui d’un tir à 3-points qui renvoie les Spurs à -10 (83-73).

Derrière, c’est Marc Gasol, souverain aux rebonds, qui tue tout suspense avec deux bombes à 3-points dans les cinq dernières minutes (94-78). Le dernier run des Spurs (8-2) ne change pas grand-chose, et après six défaites de rang, Memphis retrouve le chemin de la victoire et du même coup met fin à la belle série des Spurs (96-86).

Grizzlies / 96 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Jackson Jr. 18 5/9 2/5 0/0 0 2 2 0 4 0 3 1 12 8
K. Anderson 33 3/7 0/1 3/4 1 2 3 2 4 1 0 3 9 13
M. Gasol 37 9/16 3/5 5/7 1 13 14 3 2 1 1 1 26 35
M. Conley 32 6/19 0/6 3/4 0 2 2 6 1 1 0 0 15 10
G. Temple 27 1/6 0/4 0/0 1 4 5 0 3 1 1 0 2 2
J. Green 28 5/8 2/4 0/0 3 8 11 2 4 2 2 0 12 22
O. Casspi 17 2/5 0/1 0/2 2 3 5 0 2 0 1 0 4 3
J. Noah 11 0/4 0/0 0/0 1 3 4 2 1 0 0 2 0 4
S. Mack 16 3/8 1/4 3/3 0 3 3 7 0 0 0 0 10 15
J. Holiday 21 3/8 0/3 0/0 0 3 3 0 1 0 1 1 6 4
Total 37/90 8/33 14/20 9 43 52 22 22 6 9 8 96
Spurs / 86 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 30 4/12 0/0 5/6 2 5 7 1 2 0 1 1 13 12
J. Poeltl 14 0/0 0/0 1/2 1 2 3 1 1 0 1 1 1 4
D. White 16 4/7 1/2 3/5 0 2 2 2 5 0 3 0 12 8
D. DeRozan 31 4/15 0/0 1/3 2 3 5 4 0 1 4 0 9 2
B. Forbes 33 5/14 3/8 1/1 0 4 4 1 1 0 1 0 14 9
D. Eubanks 4 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 0
D. Cunningham 9 0/4 0/1 0/0 1 6 7 0 0 1 0 0 0 4
Q. Pondexter 6 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
D. Bertans 18 1/3 1/3 0/0 1 5 6 0 3 0 1 0 3 6
P. Gasol 20 2/5 0/0 3/4 1 11 12 1 0 0 1 0 7 15
P. Mills 31 5/11 3/7 0/0 0 3 3 3 2 2 1 0 13 14
M. Belinelli 29 5/11 3/6 1/2 0 3 3 1 3 0 0 0 14 11
Total 30/83 11/27 15/23 8 45 53 14 19 4 13 2 86
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés