NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Giannis Antetokounmpo trop fort pour les Spurs

Si Milwaukee s’est fait surprendre la nuit dernière face à Phoenix, l’équipe a su réagir contre les Spurs : dans un match riche en points (135-129), les hommes de Mike Budenholzer s’imposent grâce à un immense Giannis Antetokounmpo (34 pts, 18 rbds, 8 pds), décisif dans le dernier quart-temps pour les Texans.

DeRozan héroïque face au collectif des Bucks

Ce sont bien les Bucks qui imposent leur rythme dès le début du match, bien aidés par la maladresse des Spurs, qui doivent attendre la troisième minute du jeu avant de véritablement rentrer dans le match (11-2). Malgré l’activité de DeMar DeRozan, remarquable ce soir, Milwaukee contrôle. La propulsion arrière, composée deMalcom Brogdon et Eric Bledsoe, se montre incisive alors que les Spurs souffrent sur les rotations.

À 5 minutes de la fin du quart-temps, Eric Bledsoe intercepte une passe molle de LaMarcus Aldrige et s’envole en transition pour prendre quinze longueurs d’avance (26-11). Ulcéré, Gregg Popovich parvient à relancer son groupe lors d’un temps-mort et c’est le banc texan qui relance le cours du match par des 3-points de Davis Bertans et Marco Belinelli (28-20). Bien moins en rythme, le banc des Bucks souffre, notamment dans la raquette face à Jakob Poeltl, et après 12 minutes, San Antonio a presque refait son retard (37-36).

San Antonio reprend l’ascendant…

Le deuxième quart-temps est l’occasion pour Khris Middleton de démontrer la fiabilité de son shoot : l’arrière ne manque presque plus rien à longue distance tandis que Thon Maker apporte lui aussi son écot en attaque. C’est également le cas de DeMar DeRozan qui, malgré sa situation isolée, porte San Antonio sur ses épaules et permet même de prendre l’avantage à la pause (68-67).

Les hommes de Gregg Popovich semblent bien être rentrés dans le match, particulièrement dans le secteur défensif, jusqu’ici négligé. Au côté de LaMarcus Aldridge, plus agressif au cours de cette période, la rentrée de Dante Cunningham, bien que peu visible statistiquement, change la donne pour les Spurs. Et en dehors de Brook Lopez, Milwaukee cale (102-95).

… avant de céder face à Giannis

Le retour sur le terrain confirme les bonnes dispositions texanes : guidé par Rudy Gay, San Antonio prend ainsi 10 points d’avance à 7 minutes de la fin (114-104). Mais en NBA, une telle différence se dissipe rapidement et Giannis Antetokounmpo choisit ce moment pour démontrer à quel point il peut dominer. À partir de ce moment, l’ailier grec ne cesse de percuter et obtient ses fautes quand il n’inscrit pas tout simplement ses paniers. Avec Bryn Forbes et DeRozan, les Spurs s’accrochent. Malgré le tir primé de Middleton à 2 minutes de la fin et le finger roll du Grec en transition, Milwaukee fait face à une vraie adversité et l’adresse de Forbes et Gay.

À 30 secondes de la conclusion, Bryn Forbes ramène justement les Spurs à deux petits points mais, preuve d’une maturité nouvelle chez Milwaukee, les locaux ne s’emballent pas, construisent et trouvent Malcom Brogdon derrière l’arc alors qu’il reste moins de dix secondes à jouer (134-129). Un laps de temps qui ne permet pas aux Spurs d’arracher la prolongation. San Antonio repart de Milwaukee avec un bilan négatif (9v-10d).

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *