Pariez en ligne avec Unibet
  • ATL1.69DAL2.14Pariez
  • MIA2.08MIL1.73Pariez
  • 150€ offertsLa suite →

Charlotte, une intersaison parfaitement maîtrisée

Ayant choisi de donner une nouvelle chance de rédemption à Dwight Howard, les Hornets vont à contre-courant dans la NBA actuelle. Ils se sont dotés d’un pivot à l’ancienne alors que la tendance est d’écarter le jeu au maximum et artiller derrière l’arc. Mais pour Steve Clifford, c’est un choix qui se tient. Les Hornets avaient besoin d’un coup de pouce sous les panneaux, et l’ancien assistant du Magic a une relation privilégiée avec le pivot multiple All Star.

« Je pense vraiment que Dwight a encore beaucoup à donner » assure le coach des Hornets, interrogé sur NBA TV. « Il va nous aider des deux côtés du terrain. Quand il est bien dans sa tête, il peut vraiment changer le cours des matchs. On fait tout un pataquès du tir à trois points et c’est évidemment important dans le jeu actuel, mais une grande partie des matchs se dispute toujours près du cercle. Et Dwight est un facteur important des deux côtés du terrain. »

À propos de l’afflux de jeunes joueurs, coach Cliff s’avoue satisfait. Avec Malik Monk qui sort de Kentucky, les Hornets ont trouvé l’arrière scoreur dont ils avaient tant besoin également.

« C’est un scoreur. Il a énormément confiance en lui en attaque. Il crée beaucoup d’espaces pour son tir mais pas uniquement. À vrai dire, il a beaucoup de qualités offensives. Comme les « anciens », il a un bon jeu de pivot et de feintes. Il peut vraiment se créer son tir. Il a aussi de grosses qualités athlétiques. Je ne suis pas du tout inquiet pour son adaptation à la ligue pour ce qui est de l’attaque. »

MCW comme leader du banc

Il y a aussi Michael Carter-Williams, récupéré pour seulement 2.7 millions de dollars. Comparé à Shaun Livingston, l’ancien Rookie Of The Year sera parfait comme 6e homme.

« Je pense que je vais reprendre le rôle de Jeremy Lin » a expliqué MCW. « C’est ce dont nous avons parlé avec Steve Clifford. Il apprécie aussi ma défense, et je pense que je serai super avec les remplaçants. Et je peux même jouer avec Kemba. »

Même si la venue de Gordon Hayward à Boston peut modifier la donne, l’affaiblissement régulier de la conférence Est se confirme donc durant cette intersaison. Pour les Hornets, qui ont comblé leurs lacunes, c’est forcément un point positif après avoir raté les playoffs l’an passé.

« Il y a effectivement eu pas mal de mouvements vers l’Ouest » conclut Steve Clifford. « Mais comme beaucoup d’entraîneurs, je vais vous dire tout simplement qu’on s’occupe de notre roster et tout ce qu’on doit faire pour qu’il soit fin prêt. C’est plutôt au mois d’août qu’on commence à y voir un peu plus clair et qu’on peut faire une estimation d’où on se situe. Je n’ai pas encore vraiment eu le temps de voir tout ça. Mais je le ferai le moment venu… »

EFFECTIF 2017/18

Meneurs : Kemba Walker, Michael Carter-Williams

Arrières : Nicolas Batum, Malik Monk

Ailiers : Michael Kidd-Gilchrist, Jeremy Lamb

Ailiers forts : Marvin Williams, Frank Kaminsky

Pivots : Dwight Howard, Cody Zeller, Johnny O’Bryant

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires