Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Après la grisaille, les Bleus finissent l’été tout bronzés

franceQuel caractère ! Si Pau Gasol a obtenu sa vengeance et brisé leur rêve d’un back-to-back européen, les Bleus de Tony Parker (13 points, 4 passes) ont réagi comme des champions en battant (81-68) la Serbie pour s’adjuger le bronze.

Dans le match le plus abouti du tournoi pour les tricolores, Rudy Gobert a été énorme sous les panneaux (15 points, 14 rebonds, 3 contres), Evan Fournier a apporté son étincelle offensive (15 points) pour battre son record en équipe de France et les Français ont pu célébrer leur Euro avec un public venu pour une dernière fête.

Avec une superbe Marseillaise a cappella qui salue ce nouveau podium.

Nando De Colo lance les Bleus

Nando De Colo lance les hostilités avec un tir à trois points. Conscients qu’il ne faut pas laisser la Serbie prendre du rythme dès le début de match, les Bleus sont très concentrés en défense. Même si Boris Diaw prend deux fautes rapides.

Ça se chauffe ensuite entre Florent Pietrus et Miroslav Raduljica tandis que Milos Teodosic s’énerve auprès des arbitres après une faute offensive pas évidente de Marko Simonovic. Les fautes pleuvent, Tony Parker assure aux lancers et Nando De Colo continue de marquer les paniers. Il faut dire qu’il est bien le seul car les autres Bleus sont à 1/11 aux tirs dans de premier quart-temps.

Et après dix minutes, les deux équipes sont à égalité (16-16) dans un match tendu et fermé.

Les jeunes Bleus font encore la différence

Les tricolores souffrent le martyre en attaque tandis que Bogdan Bogdanovic trouve la mire. La Serbie passe devant (20-16) et Vincent Collet doit appeler un temps mort. Il lance alors Evan Fournier pour tenter de retrouver du rythme.

Et ça marche ! L’arrière du Magic enchaîne un trois points, une belle défense sur Bogdanovic et un nouveau tir près du cercle pour lancer les Bleus. Stefan Markovic répond deux fois à trois points mais c’est ensuite Charles Kahudi qui se met en évidence. En défense sur Milos Teodosic ou au travail poste bas, le futur ailier de l’ASVEL impose son physique.

Vincent Collet joue petit en faisant rentrer Mickaël Gelabale à la place de Boris Diaw et les Français font parler leur fougue (37-28) à des Serbes qui ont toutes les peines du monde à répondre à l’entrain des jeunes tricolores. Il faut que Nemanja Bjelica inscrive un trois points pour permettre à son équipe de rester dans les clous (37-32) à la mi-temps. Le problème, pour les Bleus, c’est que Tony Parker est toujours aussi maladroit et pointe à 1/8 à la pause…

La France joue juste

Nando De Colo attaque les intervalles au retour des vestiaires et Tony Parker se mue en distributeur. Il envoie Nicolas Batum au alley-oop alors que Milos Teodosic marque ses premiers points… après 24 minutes de jeu !

Rudy Gobert prend lui la possession de la raquette en plaçant un gros contre que Nicolas Batum se charge de convertir en contre-attaque. TP retrouve lui du jus et les Serbes ne savent plus quoi faire face au pivot d’Utah, qui va cherche le ballon très haut sur un teardrop frileux du meneur du CSKA Moscou.

La Serbie tient grâce aux banderilles à trois points de Bogan Bogdanovic mais Evan Fournier répond et la France point à +14 (58-44) à la fin du troisième quart-temps, peut-être le plus abouti de cet Euro.

Une quatrième médaille en cinq compétitions

Rudy Gobert sur le banc pour souffler, la Serbie appuie sur Miroslav Raduljica, trop puissant pour Joffrey Lauvergne. La troupe de Sasha Djordjevic recolle un peu (60-49) mais la France maintient son avance autour des dix points.

Evan Fournier rentre un nouveau trois points pour battre son record en bleu (15) et la France garde son avance. Limitée par la défense française, les Serbes n’arrivent pas à combler leur retard alors que Boris Diaw sert le caviar à ses coéquipiers. Les 24 092 spectateurs du stade Pierre-Mauroy peuvent célébrer cette équipe, qui est passée si près de la finale, avant de venir chercher une médaille de bronze au goût amer. Mais qui est tout de même la quatrième sur les cinq dernières compétitions. Bravo aux Bleus, qui ont su rebondir !

[boxeuro boxscore_20-09_FRA-SRB]

Crédit photo : FIBA

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés