NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CHA
WAS1:00
PHI
DEN2:00
MIA
ATL2:00
POR
NYK4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CHA2.02WAS1.74Pariez
  • MIA1.21ATL4.1Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La génération LeBron-Kobe-Wade-Howard-Paul est-elle la meilleure de tous les temps ?

generation-kobe

Comme nous, et beaucoup d’autres sans doute, Rob Peterson (de nba.com) pense que la course au titre de MVP 2009 se jouera entre cinq joueurs. Les cinq « olympians » comme ils les appellent. On vous redonne leurs noms : LeBron James, Chris Paul, Dwyane Wade, Dwight Howard et bien sûr Kobe Bryant.

Pour notre confrère, ces cinq-là sont partis pour dominer la ligue pendant plusieurs années, et il estime même que jamais la NBA n’a eu au même moment des talents aussi forts. De plus, hormis Bryant qui a 30 ans, les autres ont encore de nombreuses et belles années devant eux puisqu’ils ont entre 23 et 27 ans.

Sa conclusion : sur le plan individuel, seule la génération Bird-Magic-Thomas était du même niveau mais à l’époque, il n’était que trois, et non cinq…

Forcément, on a regardé dans nos archives et on a essayé de comparer. Nous avons décidé d’entamer nos recherches à partir de la saison 1980/81 puisque c’est depuis cette année-là que le MVP est élu par un panel de journalistes et consultants. Puis nous avons découpé chaque décennie en deux, et définit le meilleur cinq pour chaque période.

  • 1981-1985 : Magic Johnson, Isiah Thomas, Larry Bird, Julius Erving, Moses Malone.
  • 1986-1990 : Magic Johnson, Michael Jordan, Larry Bird, Hakeem Olajuwon, Charles Barkley.
  • 1991-1995 : John Stockton, Michael Jordan, Scottie Pippen, Charles Barkley, Hakeem Olajuwon.
  • 1995-2000 : Jason Kidd, Michael Jordan, Karl Malone, Tim Duncan, Shaquille O’Neal.
  • 2001-2005 : Steve Nash, Kobe Bryant, Kevin Garnett, Tim Duncan, Shaquille O’Neal.
  • 2006- ??? : Chris Paul, Dwyane Wade, Kobe Bryant, LeBron James, Dwight Howard.

Que constate-t-on ? Qu’effectivement les années 80 étaient d’un niveau exceptionnel et qu’il était difficile de dégager un MVP chaque saison. Cette génération s’appuyait sur celle des Thomas-Bird-Magic, mais aussi sur celle de l’incroyable draft de 1984 (Jordan, Olajuwon, etc.).

Les années 90 sont l’âge d’or de la NBA

Cette génération va justement prendre le pouvoir dans les années 90. Bird et Magic sont vieillissants. Le premier a le dos en compte, et le second met un terme à sa carrière en apprenant qu’il est séropositif.
Michael Jordan, Hakeem Olajuwon, Charles Barkley et Karl Malone reprennent le flambeau. Ils sont 4, aux côtés desquels on note les présences de superstars comme David Robinson, Scottie Pippen ou John Stockton.

Là encore, c’était du très haut niveau et chaque année, le titre MVP s’est joué avec un noyau de joueurs qui évoluait peu.

Les années 2000 manquent de leaders

Enfin, c’est l’après Jordan qui va marquer une cassure. Les lycéens arrivent (Kobe, Garnett, McGrady…) et il faudra attendre plusieurs années pour qu’ils arrivent au sommet. La NBA est alors dominé par une génération intermédiaire avec Shaquille O’Neal, Tim Duncan ou Jason Kidd. Karl Malone et John Stockton permettent de faire la transition mais ce ne sont pas des années où l’on peut dégager un noyau fort.

D’ailleurs, cette période coïncide avec la fin du leadership de la NBA sur le plan international. Des joueurs comme Allen Iverson ou Kobe Bryant n’ont pas l’aura des Magic, Jordan, Bird, Thomas ou Olajuwon. Le titre de MVP est plus indécis que jamais car aucun joueur ne se détache. Steve Nash et Tim Duncan (quatre titres de champion !) remportent deux fois d’affilée les trophées de MVP mais sans pour autant convaincre qu’ils sont de la trempe des très, très grands joueurs. Il leur manque une chose essentielle : le charisme.

La draft 2003 prend le pouvoir

Et puis arrivent la draft 2003. Celle des LeBron, Anthony et Wade. Il est logique qu’elle prenne le pouvoir après cinq années dans la ligue. Ajoutez à cela Kobe Bryant qui arrive à maturité à 30 ans, et deux joueurs hors norme à des postes cruciaux comme meneur de jeu et pivot, et vous obtenez un cinq de rêve.

Notre conclusion est que la génération actuelle peut devenir la meilleure de tous les temps, mais pour le moment, celle qui était au coeur de la Dream Team était tout simplement exceptionnelle. Magic, Bird, Jordan, Malone, Barkley… Ajoutez Olajuwon, et vous obtenez six joueurs d’exception.

Montage : I Heart Him

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés