News

Houston, nouveau chantre du « run-and-gun »

C’est Tony Parker qui nous l’a confié après le match face aux Rockets, jouer face à Houston cette année, c’est comme jouer face aux Suns version Mike D’Antoni.

Meilleure attaque de la NBA, les Rockets semblent avoir trouvé la bonne formule en axant leur stratégie sur le jeu rapide. Pour le propriétaire de la franchise, Leslie Alexander, le but est de courir. Encore et toujours.

« Je ne sais pas encore avec qui, mais nous allons courir » avait-il déclaré cet été.

Une petite trentaine de matches plus tard, l’équipe possède un bilan positif (16v-13d, 6e à l’Ouest), et il n’est pas question de freiner les chevaux.

« Je veux vraiment que cette équipe continue de courir car je pense que c’est l’avenir de la NBA, confirme-t-il au Houston Chronicle. J’y pensais depuis des années, et j’avais engagé Kevin McHale pour appliquer ça. Je ne pense pas que ce soit une question d’effectif car n’importe qui est capable de courir. Il faut juste croire en ce système, et c’est ce qui passe ici. »

Les chiffres lui donnent donc raison, et Houston peut se targuer d’être numéro 1 en attaque avec près de 106 points marqués, mais aussi numéro 2 dans le nombre de tirs pris à 3-points. A contrario, les coéquipiers de Jeremy Lin sont ceux qui perdent le plus de ballon (16 par match), et ils possèdent la 2eme plus mauvaise défense de la ligue en termes de points encaissés (103 pts/m).

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  119 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>