Présaison
NBA
Présaison
NBA
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.9BRO1.88Pariez
  • LOS1.52GOL2.48Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

DeAndre Jordan répond aux critiques avec un double-double

James Harden et Steve Nash lui sont rentrés dans le lard et DeAndre Jordan a compris le message. Le pivot vétéran a répondu sur le terrain face à Indiana.

Pris à partie par James Harden lors de la lourde défaite face aux Pistons l’autre soir, mais également par Steve Nash, son coach, DeAndre Jordan savait qu’il était attendu au tournant hier soir face aux Pacers.

Avec moins de 7 points et 7 rebonds de moyenne cette saison, il fait surtout partie de la « Super Team » de Brooklyn grâce à ses amitiés avec Kevin Durant et Kyrie Irving. En effet, il cumule ses plus faibles moyennes depuis sa deuxième saison en NBA, en 2009/10 et ses limites défensives sont bien visibles…

Mais, face à Myles Turner et Domantas Sabonis, il s’est fait violence pour un match concluant à 12 points, 13 rebonds et 3 contres, tenant notamment Myles Turner à 3 points, 3 rebonds, à 1/4 aux tirs.

« J’ai trouvé que DJ avait été fantastique ce soir. Il a beaucoup joué et il a fait un super boulot face à un pivot All-Star. Sa performance et son effort ont été essentiels pour la victoire », a affirmé Steve Nash dans le New York Post. « Honnêtement, c’était une soirée difficile émotionnellement [mardi]. DJ et moi, on s’est pris la tête. Je sais qu’il a été vexé à plusieurs reprises durant ce match. Je suis fier de sa réaction, il a bien rebondi avec une attitude, un effort et une performance incroyables. »

« Les émotions sont palpables mais il n’y avait rien de négatif »

Dans sa treizième saison dans la Ligue, DeAndre Jordan en a vu d’autres. Lui aussi préférait minimiser les prises de becs de mardi soir. Il faut bien essuyer les plâtres. 

« On est des compétiteurs. Tous les gars dans l’équipe, les coachs… Beaucoup de nos gars sont dans la Ligue depuis un moment et tous nos vétérans veulent atteindre le sommet. Les émotions sont palpables mais il n’y avait rien de négatif. C’était simplement deux personnes qui discutent. On veut gagner. Il s’agit simplement de trouver les meilleurs schémas pendant le match, et les différents ajustements. C’est de ça dont on discutait. Beaucoup de choses sont exagérées et c’est en partie de votre faute [les médias]. Certains veulent faire des clics mais chaque conversation qu’on a ne peut pas être jugée simplement par nos expressions du visage. C’est surtout comme ça qu’on se parle dans le feu de l’action. Il n’y avait rien de grave. »

N’empêche, situation grave ou pas grave, Steve Nash et son staff ont appuyé sur les bons boutons. DeAndre Jordan a réagi en leader de la défense, exactement ce dont avaient besoin les Nets. « C’est énorme », confirme Joe Harris. « Il est clairement la base de notre défense et quand il joue comme ça, qu’il protège le cercle et gobe tous les rebonds, ça rend la vie plus facile pour tout le monde. »

Loin d’être aussi explosif et dissuasif que dans ses meilleures années chez les Clippers, DeAndre Jordan (32 ans) peut encore faire le métier dans la peinture, avec sa taille et son expérience.

« Je suis très timide en général mais sur le terrain, je parle beaucoup », conclut DeAndre Jordan. « On se nourrit de l’énergie les uns des autres. Quand il y a trois ou quatre gars qui parlent, les autres viennent aussi et on fait tous la même chose. C’est une de mes responsabilités de communiquer, que ce soit pour appeler les systèmes ou dire aux gars de faire telle ou telle chose. Pour garder tout le monde bien impliqué en défense en somme. »

DeAndre Jordan Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 LAC 53 15 63.3 0.0 38.5 1.4 3.1 4.5 0.2 1.8 0.2 0.8 1.1 4.3
2009-10 LAC 70 16 60.5 0.0 37.5 1.7 3.3 5.0 0.3 2.2 0.2 1.1 0.9 4.8
2010-11 LAC 80 26 68.6 0.0 45.2 2.6 4.6 7.2 0.5 3.2 0.5 1.3 1.8 7.1
2011-12 LAC 66 27 63.2 0.0 52.5 3.1 5.2 8.3 0.3 2.9 0.5 1.1 2.0 7.4
2012-13 LAC 82 25 64.3 0.0 38.6 2.6 4.7 7.2 0.3 2.3 0.6 1.2 1.4 8.8
2013-14 LAC 82 35 67.6 0.0 42.8 4.0 9.6 13.6 0.9 3.2 1.0 1.5 2.5 10.4
2014-15 LAC 82 34 71.0 25.0 39.7 4.8 10.1 15.0 0.7 3.0 1.0 1.3 2.2 11.5
2015-16 LAC 77 34 70.3 0.0 43.0 3.5 10.3 13.8 1.2 2.7 0.7 1.4 2.3 12.7
2016-17 LAC 81 32 71.4 0.0 48.2 3.7 10.1 13.8 1.2 2.6 0.6 1.4 1.7 12.7
2017-18 LAC 77 32 64.5 0.0 58.0 4.3 10.9 15.2 1.5 2.6 0.5 1.8 0.9 12.0
2018-19 * All Teams 69 30 64.1 0.0 70.5 3.3 9.8 13.1 2.3 2.4 0.6 2.2 1.1 11.0
2018-19 * DAL 50 31 64.4 0.0 68.2 3.2 10.5 13.7 2.0 2.5 0.7 2.2 1.1 11.0
2018-19 * NYK 19 26 63.4 0.0 77.3 3.4 8.0 11.4 3.0 2.2 0.5 2.2 1.1 10.9
2019-20 BRK 56 22 66.6 0.0 68.0 2.5 7.5 10.0 1.9 2.0 0.3 1.3 0.9 8.3
2020-21 BRK 57 22 76.3 0.0 50.0 2.1 5.4 7.5 1.6 2.0 0.3 1.5 1.1 7.5
Total   932 27 67.4 8.3 47.5 3.1 7.5 10.6 1.0 2.6 0.6 1.4 1.6 9.4

A lire aussi