NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.52MIA2.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Une erreur rageante pour les Spurs

Concentrée sur Joel Embiid, la défense de San Antonio a laissé Shake Milton prendre et marquer le shoot décisif. Les hommes de Gregg Popovich étaient tout proches de conserver leur invincibilité dans la « bulle ».

Il reste dix secondes à jouer. Les Spurs mènent 130-128. Sur la remise en jeu des Sixers, Jakob Poeltl se bat pour passer devant Joel Embiid et rendre difficile une éventuelle passe. Comme si cela ne suffisait pas, Dejounte Murray flotte autour du pivot, prêt à intervenir.

Sauf qu’en conséquence, Shake Milton est tout seul. Al Horford sert le meneur qui dégaine dans la foulée. Murray fait l’effort de monter sur lui, en vain. Panier à 3-pts marqué, victoire Philadelphie.

« On pensait qu’ils allaient jouer en bas pour Embiid », concède DeMar DeRozan à AP. « On était plus concentré sur l’idée d’aider sur Embiid que de penser à ne pas donner un 3-pts. Le petit jeune a pris un gros tir, et il l’a marqué. »

Dejounte Murray, principal responsable sur l’action, livre la même version des faits et prend ses responsabilités.

« Sur la remise en jeu, je devais me placer devant Embiid. C’était une erreur de ma part de ne pas revenir sur mon joueur après. On est tous dégoûté. On s’est tellement donné à fond, on avait le match entre nos mains. »

Un verre à moitié plein pour l’instant

Les Spurs avaient réalisé un remarquable effort pour combler un retard de 14 points en début de quatrième quart-temps. Après un panier de DeRozan, ils prendront même 4 points d’avance à une minute de la fin. Avec un peu plus de concentration et un stop sur cette fameuse remise en jeu, San Antonio aurait remporté ses trois matches dans la « bulle »…

« On se bat pour les playoffs donc c’est chiant… », commente Gregg Popovich, en évoquant cette défaite, pour l’Express News. « Dans le même temps, les jeunes jouent beaucoup, donc c’est l’histoire du verre à moitié plein ou à moitié vide. Avec trois titulaires en moins et trois matches en quatre jours, on a réalisé un superbe travail. »

Alors qu’on pensait qu’ils ne feraient que de la figuration en faisant grandir leurs jeunes, les Texans sont bien vivants. Avec deux succès en trois matches, ils sont dixièmes à égalité avec Portland (9e), à seulement deux victoires des Grizzlies pour la dernière place qualificative en playoffs.

 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés