NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
UTH
MEM20:30
WAS
PHI22:00
SAS
DEN22:00
LAL
OKC0:30
ORL
TOR2:00
BOS
BRO3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • UTA1.46MEM2.9Pariez
  • SAN2.3DEN1.68Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Victime d’une erreur médicale, Robert Covington a eu peur de ne pas pouvoir jouer en NBA

L’ailier des Rockets est revenu sur la plus mauvaise expérience de son début de carrière, lorsqu’on lui a diagnostiqué par erreur une hypertrophie cardiaque.

L’aventure de Robert Covington en NBA n’a jamais été un long fleuve tranquille. Drafté par Houston en 2013 puis coupé après avoir seulement pu jouer sept matchs, le « 3&D » s’est relancé à Philadelphie pour être ensuite tradé à Minnesota en 2018 puis revenir au point de départ cet hiver, chez les Rockets.

Le processus qui l’a conduit jusqu’à la Draft a également été semé de pas mal d’embûches. Il a ainsi fallu quelques désistements lors du Draft Combine pour que Robert Covington puisse prouver ses qualités.

« Il y avait tellement de gens qui m’ont dit que je ne pourrais pas y arriver que ça m’a donné encore plus envie de le faire. Je voulais leur prouver qu’ils avaient tort, » a-t-il déclaré dans le podcast « Next Level Leaders ». « Je n’ai pas été invité au Draft Combine au début. J’ai appris par Twitter que j’avais été invité parce que certaines personnes s’étaient désistées. J’ai fini par y aller et c’est là que j’ai commencé à faire tourner les têtes et que mon nom a commencé à circuler. »

Après avoir tapé dans l’œil des scouts des Rockets, l’ailier raconte ensuite une histoire presque similaire à celle de Nicolas Batum, diagnostiqué d’une anomalie cardiaque qui a nécessité une contre-expertise avant la Draft de 2008.

« J’ai eu un coup dur lorsqu’il y a eu ce test pour analyser la condition physique. Il teste votre rythme cardiaque. Mon test ressort en disant que j’avais un cœur hypertrophié. Ils m’ont dit à ce moment-là que je ne pourrais plus jamais jouer au basket. Je suis revenu avec un deuxième avis en leur demandant d’examiner les résultats, et ils se sont rendus compte que leur lecture avait été erronée. La machine s’était cassée pendant le test. Sur le second résultat, il s’avérait que je n’avais pas de problème cardiaque. »

De quoi lui permettre de rejoindre la NBA, où il s’est imposé petit à petit dans son profil de défenseur/shooteur.

Robert Covington Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2013-14 HOU 7 5 42.9 36.4 0.0 0.3 0.4 0.7 0.0 0.4 0.3 0.1 0.0 2.3
2014-15 PHL 70 28 39.6 37.4 82.0 0.9 3.6 4.5 1.5 2.7 1.4 1.8 0.4 13.5
2015-16 PHL 67 28 38.5 35.3 79.1 1.0 5.3 6.3 1.5 3.5 1.6 2.1 0.6 12.8
2016-17 PHL 67 32 39.9 33.3 82.2 1.4 5.1 6.5 1.5 3.0 1.9 2.0 1.0 12.9
2017-18 PHL 80 32 41.3 36.9 85.3 0.7 4.7 5.4 2.0 3.0 1.7 1.6 0.9 12.6
2018-19 * All Teams 35 34 43.1 37.8 76.4 0.8 4.7 5.5 1.3 3.6 2.1 1.3 1.3 13.3
2018-19 * MIN 22 35 43.3 37.2 77.3 1.0 4.8 5.7 1.5 3.7 2.3 1.1 1.1 14.5
2018-19 * PHL 13 34 42.7 39.0 73.9 0.5 4.6 5.2 1.1 3.5 1.9 1.7 1.8 11.3
2019-20 * All Teams 64 30 42.9 34.4 80.7 0.9 5.6 6.5 1.2 3.2 1.6 1.5 1.3 12.8
2019-20 * MIN 48 29 43.5 34.6 79.8 0.8 5.2 6.0 1.2 3.1 1.7 1.5 0.9 12.8
2019-20 * HOU 16 34 41.0 33.8 85.0 1.3 6.7 8.0 1.3 3.4 1.3 1.3 2.5 12.9
Total   390 30 40.7 35.7 81.3 0.9 4.8 5.7 1.5 3.1 1.7 1.7 0.9 12.8
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Houston Rockets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés