NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.36DEN3.4Pariez
  • MIA2.26BOS1.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Cavaliers stoppent la petite série des Knicks

Avec un Kevin Love des grands soirs, Cleveland s’impose 125-118 au Madison Square Garden où les Knicks restaient sur deux victoires d’affilée. New York menait de 14 points à l’entame du dernier quart-temps.

On ne s’ennuie plus au Garden, et les jeunes Knicks ont compris qu’ils pouvaient reconquérir leur public par leur enthousiasme et leur agressivité. Habitué à planter de loin, Damyean Dotson découpe la défense des Cavaliers pour dunker, imité juste derrière par Mitchell Robinson et son habituel alley oop. Dans leur sillage, les Knicks s’offrent un mini break (28-22). En face, Brandon Knight rappelle qu’il était un formidable attaquant, et c’est Jordan Clarkson qui prend son relais pour ramener Cleveland à -4 après 12 minutes (31-27).

Mitchell Robinson, la machine à dunker

Le spectacle est toujours de mise, et Larry Nance Jr et Robinson se répondent à coups de dunks. Sous les yeux d’anciennes gloires comme Marcus Camby et Latrell Sprewell, les Knicks confirment leurs dernières prestations et Henry Ellenson porte l’écart à +9 (40-31). Côté Cleveland, Kevin Love sort de sa boîte, et on ne voit plus que lui. Sa relation avec Collin Sexton, mais aussi avec Ante Zizic, est de mieux en mieux, et c’est le Croate qui permet aux Cavaliers de passer devant (53-52). Face à eux, Robinson continue de dunker à tout va, et son dernier alley oop permet aux Knicks de rentrer aux vestiaires avec deux points d’avance (59-57).

Après la pause, Love reprend son festival, mais New York peut enfin compter sur Dennis Smith Jr. Jusque là discret, l’ancien meneur des Mavs est plus actif. Le match gagne en intensité et même en qualité. Cedi Osman combine bien avec Love, mais derrière Robinson, encore et toujours lui, s’en va lui dunker dessus (82-79). Allonzo Trier rappelle qu’il est un formidable joker, et grâce à lui, New York fait le break (87-79). Derrière, Robinson bâche un 3-points de Marquese Chriss, et s’en va écraser un énième gros dunk à deux mains. Pour couronner le tout, Dennis Smith Jr ponctue le quart-temps d’une action à 4 points, et les Knicks s’envolent (97-85).

Sexton-Clarkson, le duo gagnant

A cinq minutes de la fin, ils mènent encore de neuf points (109-100) grâce à l’adresse longue distance d’Ellenson. Le temps-mort de Larry Drew porte ses fruits, et Sexton plante six points de suite pour préparer le hold up (113-109). Il reste trois minutes à jouer, et la confiance a changé de camp.

Bien trouvé par Clarkson, Osman plante le 3-points de l’espoir (115-114) à deux minutes de la fin. La défense des Knicks est en retard sur chaque mouvement et chaque tir, et c’est finalement Clarkson qui tue le match d’un 3-points dans le corner, avant que Kevin Love n’assure la victoire à coups de lancers-francs. C’est la 4e victoire en six matches des Cavaliers. L’effet Love !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New York Knicks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés