Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
DET50
NOR56
TOR
MIL0:00
SAS
UTH1:00
NYK
CHA1:30
News

Les chiffres de la semaine : du 7 au 13 janvier

Tous les vendredis, à travers des chiffres et des records insolites (ou pas…), Basket USA vous propose un condensé des principaux faits marquants de la semaine.

Cette semaine, vous découvrirez par quels moyens Blake Griffin a encore trouvé le moyen de faire parler de lui, ou encore comment Kobe Bryant, Jason Kidd et Steve Nash sont parvenus à inscrire une nouvelle fois leurs noms dans l’histoire.

7 janvier : Le Black Mamba dépasse le Big O

Grâce à ses 25 points inscrits face à la Nouvelle Orléans, Kobe Bryant a dépassé Oscar Robertson au classement des meilleurs scoreurs de l’histoire et se place désormais à la neuvième place.

Après le match, le compteur de Kobe affichait 26 720 points en carrière, soit 226 points de moins que le huitième, une autre légende, Hakeem Olajuwon.

9 janvier : Mélo-drame à Denver

Contre les Hornets, Carmelo Anthony n’a inscrit que 8 petits points (3/11) et son équipe s’est inclinée 96-87.

C’est seulement la cinquième fois de sa carrière et la première fois depuis près de 6 ans que Melo ne dépasse pas les 10 points dans un match où il a joué au moins 30 minutes.

La dernière fois, c’était en février 2005 contre les Blazers.

9 janvier : Griffin dans le livre des records des Clippers

Blake Griffin n’aura pas attendu longtemps pour marquer l’histoire de la franchise californienne.

En effet, grâce à ses 23 points et 12 rebonds, Griffin a réalisé son 23ème double-double consécutif ce qui représente un nouveau record pour la franchise des Clippers créée en 1971 !

10 janvier : Ce soir chez Boris c’est…

… non pas soirée disco (pardon…) mais plutôt soirée longévité pour Boris Diaw qui, lors de la victoire des siens sur Memphis, a disputé son son 176ème match consécutif sous le maillot des Bobcats ce qui représente un nouveau record de franchise.

11 janvier : Retour difficile pour Iguodala

Le cercle de la rencontre entre Philly et Indiana n’aura fait qu’apercevoir Andre Iguodala qui, pour son retour de blessure, a fini la rencontre avec seulement 1 petit point au compteur (0/7 aux shoots).

Iggy n’avait pas aussi peu marqué depuis le 4 décembre 2004 face aux Rockets. Il disputait alors le 16ème match de sa jeune carrière.

11 janvier : Crazy little thing called Love

20 points et 20 rebonds pour Love face aux Spurs, un classique depuis le début de saison pour l’intérieur de Minnesota qui a capté lors de cette rencontre son 2 000ème rebond en carrière.

A 22 ans à peine, il devient ainsi le 5ème meilleur rebondeur de l’histoire de la franchise (créée en 1990) mais il est encore très loin de Kevin Garnett, meilleur rebondeur des Wolves avec 10 542 prises.

11 janvier : Raymond aux mains d’argent

Face aux Blazers, Raymond Felton a fait preuve d’une efficacité hors du commun pour un meneur, terminant la rencontre avec 14 passes et aucun ballon perdu.

La NBA a commencé à comptabiliser les pertes de balles en 1977 et depuis, seuls trois autres joueurs ont fait aussi bien que Felton dans l’histoire des Knicks : Mark Jackson (deux fois), Doc Rivers et Jim Cleamons.

11 janvier : Cavs-Lakers (57-112), le match de tous les records

55 : comme le nombre de points qui séparent les deux équipes soit le troisième plus gros écart de l’histoire des Lakers.
Leur record est de 63 points et date de 1972 lors d’un match face aux Warriors.

57 : comme le plus petit nombre de points encaissés par les Lakers depuis l’apparition des 24 secondes.

57 : comme le plus petit nombre de points inscrits par les Cavs dans l’histoire de la franchise (créée en 1971).

112-57 : comme le score final. Un seul panier supplémentaire aurait permis aux Lakers d’inscrire (au moins) le double des points de leur adversaire.
Une performance qu’Indiana est la seule franchise à avoir réalisé dans l’histoire de la NBA. C’était en 1998 face aux Blazers (124-59).

12 janvier : Jason Kidd dans le top 3 à 3-points

Grâce à ses deux premiers shoots longue distance réussis contre Indiana, Jason Kidd a égalé puis dépassé Dale Ellis au classement des joueurs ayant réussi le plus de 3-points en carrière.

Jason Kidd (1 722) se place désormais troisième, loin derrière Reggie Miller (2 560) et Ray Allen (2 526).

12 janvier : Steve Nash devient (provisoirement) le joueur le plus adroit aux LF

Ses 11 lancers convertis en autant de tentatives ont permis à Steve Nash d’occuper provisoirement la première place des joueurs les plus adroits de l’histoire aux lancers-francs avec 90.40% en carrière.

12 janvier : Double fin de série pour le Magic

En s’inclinant contre les Hornets, le Magic a vu sa série de victoires consécutive s’arrêter sur le 9.

Il ne manquait qu’une petite victoire aux coéquipiers de Dwight Howard pour battre un record de franchise établi une première fois en 1994 puis répété en 2001 et désormais, en 2011.

Cette défaite constitue également la première défaite de Stan Van Gundy en prolongation depuis le 14 avril 2005.

Depuis cette date, SVG était à 10-0 en prolongation ce qui représentait la plus longue série pour un entraîneur en activité.

13 janvier : Seattle avait Payton, Oklahoma City a Westbrook

Il aura fallu un Russell Westbrook des grands soirs (32 points, 10 rebonds et 13 passes) pour venir à bout du Magic cette nuit.

Au-delà de son triple-double, Westbrook est devenu le premier Sonics/Thunder à réaliser un 30/10/10 dans un match sans prolongation depuis Gary Payton en avril 2000.

Il est seulement le troisième joueur de l’histoire de la franchise (période Seattle comprise) à avoir réalisé une telle performance.
Tous ces chiffres sont rapportés par la NBA et Elias Bureau

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *