Coaching News

[Coaching] Les changements de direction de Josh Richardson face au Jazz

En début de match, face au Jazz, on a vu Josh Richardson faire quelque chose de très intéressant. Alors que l’arrière et Tyler Johnson semblaient partis pour faire un croisement classique le long de la ligne de fond, les défenseurs du Jazz ont changé sur leurs joueurs. C’est désormais une habitude en NBA, les défenses devant très souvent gérer ces courses croisées.

Donovan Mitchell a donc récupéré Josh Richardson, laissé par Joe Ingles, et le rookie s’attendait à ce que son adversaire prenne l’écran d’Hassan Whiteside pour s’offrir un peu d’espace sur le côté du terrain.

Sauf que Josh Richardson a contré l’anticipation de son défenseur… en repiquant à la place vers le centre du terrain.

Punir les anticipations défensives sur les écrans, c’est devenu un classique en NBA et certaines équipes s’en sont fait une spécialité. Ce qui est intéressant avec cette action, c’est qu’elle utilise le même ressort que le dernier système d’Erik Spoelstra.

En fin de match, c’est encore grâce à un changement de direction que Josh Richardson parviendra à piéger Donovan Mitchell. Sur la remise en jeu, l’arrière reçoit en effet un premier écran de Wayne Ellington en tête de raquette pour descendre. Ce dernier court alors dans le même temps se placer dans le corner, tout comme Tyler Johnson de l’autre côté du terrain.

Etant donné le placement initial de l’action et les trois courses simultanées de Josh Richardson, Wayne Ellington et Tyler Johnson, leurs défenseurs (Donovan Mitchell, Joe Ingles et Rodney Hood) se croisent de leur côté en tête de raquette, semant une petite confusion. Néanmoins, les joueurs d’Utah parviennent à suivre correctement leurs joueurs. C’est alors que le rookie va être de nouveau pris au piège. Car Kelly Olynyk s’est placé pour poser un écran à Josh Richardson, qui va remonter…

Comme en premier quart-temps, Donovan Mitchell a anticipé le mouvement de son adversaire, et s’est fait piéger par le changement de direction. Le Jazz n’a d’autre choix que de changer, obligeant Derrick Favors à défendre sur Josh Richardson. Tyler Johnson et Wayne Ellington dans les corners, Goran Dragic à la remise en jeu et Kelly Olynyk très haut, le pivot d’Utah n’a personne derrière lui dans la raquette, et donc personne pour venir en aide. L’opportunité parfaite pour son adversaire.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *