Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI2.25UTA1.57Pariez
  • MEM2.22LOS1.58Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Wizards héroïques face aux Pacers

NBA – Sans Bradley Beal, les Wizards s’imposent 135-134 face aux Pacers après prolongation.

Surprise à l’entre-deux puisque Bradley Beal n’est pas là, gêné par sa hanche. C’est Aaron Holiday qui prend sa place dans le cinq de départ des Wizards, et on va assister à un match d’attaque ! A la mi-temps, les deux équipes ont déjà inscrit 73 points chacune. Le rythme, et surtout l’adresse ne va jamais se calmer, avec des défenses clairement laissées aux vestiaires. Les Wizards pensaient avoir fait le plus dur avec 10 points d’avance avant d’attaquer le dernier quart-temps (108-98).

Mais les Pacers renversent la situation, et Malcolm Brogdon leur donne cinq points d’avance avant d’attaquer le « money time » (120-115). Moment choisi par Spencer Dinwiddie pour prendre feu à 3-points, et il égalise (123-123). Brogdon perd un ballon sur la balle de match, et le dernier shoot revient à Dinwiddie. Il rate au buzzer. Prolongation !

Là encore, les Pacers pensent avoir fait le plus dur en prenant les commandes (129-123) grâce à un monstrueux Myles Turner. Mais Dinwiddie, encore lui, s’accroche. Kyle Kuzma l’épaule, et c’est finalement Davis Bertans qui fait exploser la salle (134-131). Il reste 35 secondes à jouer. Kuzma ajoute un lancer. Brogdon plante un 3-points, mais c’est trop tard, et les Wizards décrochent leur 2e victoire en deux matches.

CE QU’IL FAUT RETENIR

L’adresse à 3-points. 19 sur 38 à 3-points pour les Wizards. 15 sur 34 pour les Pacers. Même si Bradley Beal n’était pas là, les deux formations ont été très adroites à 3-points. On retiendra d’ailleurs le 10 sur 13 en première mi-temps des coéquipiers de Dinwiddie en première mi-temps. Un vrai festival qui va se poursuivre en toute fin de 4e quart-temps.

Le coup de chaud de Raul Neto. Avant d’attaquer le 4e quart-temps avec 10 points d’avance, les Wizards venaient de passer un 14-0 dans le 3e quart-temps. Une série signée du meneur brésilien, auteur de 10 points sur cette période. Comme la saison passée, lorsqu’il évoluait dans une back-court à trois arrières, le Brésilien se régale.

Les Wizards, bêtes noires des Pacers. Les joueurs de Wes Unseld Jr. restent sur cinq victoires de suite face aux Pacers, et à chaque fois, c’est sur des scores fleuves : 132-124, 154-141, 133-132 en saison régulière puis 142-115 au play-in ; 135-134 cette nuit.

TOPS/FLOPS

✅Spencer Dinwiddie. Après un an sans jouer, l’ancien meneur des Nets est revenu à son meilleur niveau. C’est un vrai leader, et les Wizards savent désormais qu’ils peuvent compter sur lui lorsque Beal est absent. On retiendra ses exploits à la fin du 4e quart-temps pour envoyer tout le monde en prolongation, mais aussi sa sureté balle en main avec 9 passes pour une balle perdue.

✅Kyle Kuzma. Il ne demande que ça d’avoir le ballon dans les mains et des responsabilités ! L’ancien Laker a mis du temps à rentrer dans la partie mais il frappe une première fois à la fin de la 1ère mi-temps, gênant les Pacers par sa mobilité et son adresse lointaine. On le retrouve au début de la deuxième mi-temps comme « go-to-guy », et les automatismes avec Kentavious Caldwell-Pope sont évidents.

✅Myles Turner. Record en carrière pour Turner tout simplement intenable pendant toute la partie. Les Wizards ont tout tenté pour le freiner, et pourtant Daniel Gafford est un bon défenseur. Il inscrit les 7 premiers points de son équipe, et il en était déjà à 16 à la fin du 1er quart-temps. Un match plein avec de l’activité au rebond et au contre.

Le banc des Pacers. Rick Carlisle doit déjà composer avec de nombreux blessés, et forcément son banc est affaibli. Face à des Wizards qui s’appuient sur une rotation de 9-10 joueurs, ça s’est payé sur la durée, et notamment dans ce 3e quart-temps et au début du 4e. C’est essentiellement en défense que les remplaçants ont coûté cher. Peut-être qu’il faudra dans un premier temps utilisé Chris Duarte comme 6e homme pour le bien de l’équipe, et équilibrer le danger.

LA DECEPTION

C’était la première des Wizards à domicile, et l’équipe restait sur une superbe épopée en fin de saison dernière. Hélas, ils n’étaient que 15 000 spectateurs dans les tribunes, et les joueurs ont bien remarqué qu’il y avait des trous dans les gradins. Les absents ont eu tort, et Kyle Kumza a regretté que la salle ne soit pas pleine.

LA SUITE

Washington : Du repos pour les Wizards qui ne rejouent que lundi, et ce sera à Brooklyn

Indiana : les Pacers sont en back-to-back avec la réception ce samedi du Heat.

Wizards / 135 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
K. Kuzma 39 10/17 5/8 1/2 2 9 11 2 0 1 2 0 -12 26 30
D. Gafford 18 4/5 0/0 0/0 1 1 2 1 4 0 1 2 -8 8 11
S. Dinwiddie 35 13/24 6/9 2/2 2 4 6 9 2 0 1 0 +3 34 37
A. Holiday 25 2/6 1/3 2/2 1 1 2 2 1 0 0 2 -2 7 9
K. Caldwell-Pope 35 2/4 2/4 1/1 0 2 2 2 5 0 1 0 +1 7 8
D. Bertans 23 5/13 4/9 3/3 0 2 2 1 1 1 0 0 +11 17 13
C. Kispert 10 1/2 0/1 0/0 0 1 1 1 2 1 1 0 +8 2 3
D. Avdija 17 1/3 0/1 0/0 0 2 2 1 2 0 1 0 +1 2 2
M. Harrell 34 4/9 0/0 6/6 0 7 7 2 3 0 1 1 +9 14 18
R. Neto 29 7/11 1/3 3/3 0 3 3 3 1 2 1 1 -6 18 22
Total 49/94 19/38 18/19 6 32 38 24 21 5 9 6 135
Pacers / 134 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Sabonis 43 10/13 2/4 6/8 1 8 9 7 3 0 3 1 +6 28 37
J. Holiday 20 2/4 1/3 0/0 0 1 1 0 2 0 1 0 -15 5 3
M. Turner 44 15/22 5/9 5/8 5 5 10 0 3 1 1 3 +3 40 43
M. Brogdon 44 12/22 2/4 2/2 1 7 8 8 3 2 3 1 0 28 34
C. Duarte 45 6/16 3/8 0/0 0 4 4 5 2 1 2 0 +4 15 13
T. Craig 12 0/2 0/2 0/0 0 1 1 1 3 0 0 1 -5 0 1
O. Brissett 8 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -6 0 0
B. Wanamaker 2 0/1 0/0 0/0 0 0 0 1 0 0 1 0 -4 0 -1
T.J. McConnell 24 4/9 1/2 0/0 0 5 5 5 1 0 1 0 -6 9 13
J. Lamb 24 3/8 1/2 2/2 0 4 4 1 4 1 0 0 +18 9 10
Total 52/97 15/34 15/20 7 35 42 28 22 5 12 6 134

A lire aussi