Présaison
NBA
Présaison
NBA
ORL98
MIA107
CHI111
ATL93
MIL118
MIN96
DEN110
POR104
LAC35
DAL55
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Grizzlies seront patients avec leurs rookies

Comme la franchise est en reconstruction, Memphis ne va pas trop en demander à ses deux choix de la dernière Draft, Ja Morant et Brandon Clarke.

Chez les jeunes pousses, le duo Ja Morant – Jaren Jackson Jr. est un des plus prometteurs sur le papier, comme a pu l’être celui composé de Trae Young – John Collins à Atlanta la saison passée. On ajoute à cela Brandon Clarke, MVP de la Summer League, et un désir de jouer vite, et Memphis affiche un visage plutôt séduisant.

Mais on l’a vu l’an passé aux Hawks justement ou encore à Phoenix, les jeunes talents ne suffisent pas à installer un collectif. Des grosses erreurs sont à prévoir. Les Grizzlies le savent et Taylor Jenkins tempère les attentes.

« Le plus important, c’est de ne pas mettre une pression excessive à des rookies qui débarquent », annonce le coach. « Ces gars vont avoir beaucoup de choses à gérer. J’attends de leur part du professionnalisme. Je veux qu’ils comprennent l’importance du travail, de l’apprentissage à ce niveau. Ils évoluaient à haut niveau à l’université, mais cette transition est importante. Leur style de vie a complètement changé. »

Notamment Ja Morant, deuxième choix de Draft, qui sera le moteur de l’équipe et sera attendu par toute la ligue. Pour conserver l’analogie avec les Hawks, Trae Young avait connu des premières semaines compliquées avant d’exploser en seconde partie de saison.

« Ils ne sont plus universitaires, ils sont professionnels. Ils vont le comprendre et à mesure que les choses avancent, ils apprennent sur eux-mêmes, en tant que joueurs. Où se trouve ma place ? Quel est mon rôle dans l’équipe ? Il ne faut rien précipiter. Il faut être malin et avoir une approche calculée. Bien évidemment, en interne, on a des attentes mais il faut en parler avec les joueurs. Ça va dans les deux sens. »

Cette patience tombe également très bien pour les joueurs car ces derniers ne pourront pas être très exigeants envers les Grizzlies. Memphis est en reconstruction, et la franchise est sans doute condamnée à être dans les bas-fonds de la très relevée conférence Ouest d’ici avril prochain.

« On essaie de ne pas tirer des plans sur la comète », conclut Taylor Jenkins. « On a un nouveau coaching staff, des nouveaux joueurs et de nouveaux dirigeants. On est donc en évolution et il ne faudra pas se focaliser sur telle ou telle rencontre. On regarde comment on se construit match après match, entraînement après entraînement. On doit, selon moi, se définir chaque jour. On va naturellement progresser. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Memphis Grizzlies en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés