Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Danilo Gallinari, l’homme de confiance de Doc Rivers

L’ailier italien des Clippers a affolé les compteurs vendredi soir en réalisant son meilleur match offensif de la saison avec 34 points dans la victoire contre Oklahoma City. Alors que les dirigeants ont multiplié les échanges, « Gallo » reste le totem de l’équipe.

De retour d’une blessure au dos depuis un bon mois, Danilo Gallinari est en train de retrouver toutes ses sensations depuis le début de mois, tournant à 24 points de moyenne sur les quatre premiers matchs pour autant de victoires.

Le système « Gallinari »

Après le succès contre le Thunder marqué de sa performance XXL aux côtés de Lou Williams, l’Italien a glissé avoir un système à son nom dans lequel il peut laisser s’exprimer sa créativité. Un signe de confiance aveugle de son coach Doc Rivers qu’il tient à honorer du mieux possible.

« Dans le plan de jeu des Clippers, il y a aussi un schéma spécialement conçu pour moi, appelé « Gallinari ». C’est un peu compliqué à expliquer ici », sourit-il. « Disons que lorsqu’il l’annonce, il y a beaucoup d’options pour moi. Quand vous avez la confiance de l’entraîneur, vous savez que vous pouvez faire ce que vous voulez sur le terrain et c’est important de répondre à cette responsabilité qui vous est donnée. Doc et l’équipe m’ont demandé de commencer fort [15 de ses 34 points en premier quart-temps), parce que c’était fondamental pour nous. J’ai essayé de lire la défense dès le début, et ça s’est bien passé ».

Le système vise simplement à lui donner le ballon en tête de raquette et à le laisser faire le spectacle ! Danilo Gallinari a également mentionné les pick-and-roll avec Lou Williams qu’on devrait voir davantage en fin de match à l’avenir.

La défense aussi dans son ADN

S’il y a eu la victoire au bout pour Danilo Gallinari, c’est aussi grâce à la défense affichée par Los Angeles. Depuis le All-Star break, les Clippers possèdent la troisième meilleure défense de la NBA, derrière Memphis et Denver. Pour « Gallo », des joueurs comme Pat Beverley, leader défensif, devraient avoir plus de crédit.

« Il a fait un match incroyable. Il fait partie de ces joueurs qui font les petites choses dont l’équipe a besoin pour gagner. Il n’a pas marqué, mais il a été le joueur le plus important de la rencontre. »

Revenu de multiples blessures au ménisque et de longues convalescences, Danilo Gallinari est aussi connu pour sa détermination et sa hargne, faisant de lui un bon défenseur. Le mini-doc « Genuino » revient ainsi sur cet aspect de son jeu.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LA Clippers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés