Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.78LA 2.05Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Rudy Gay vante la droiture des Spurs

Ancien coéquipier de DeMar DeRozan aux Raptors, Rudy Gay va le retrouver aux Spurs à partir de septembre, et il est bien placé pour évoquer la manière de faire des dirigeants de Toronto. Lui aussi a connu la déception d’être transféré au moment où il s’y attendait le moins. C’était un mois après le début de la saison 2013/14, lors d’un échange aux Kings contre Patrick Patterson, Greivis Vasquez, John Salmons et Chuck Hayes.

« Le meilleur côté des Spurs, c’est qu’ils se comportent bien avec vous » explique-t-il à un journal du Connecticut. « Ils sont droits avec leurs joueurs, ils sont droits avec leur staff. Pour être franc avec vous, ça n’arrive pas si souvent en NBA. D’un côté, il y avait Leonard qui essayait de partir, d’aller dans un grand marché, et ils ont été réglo avec lui. Ils l’ont transféré contre un joueur qui, lui, arrive d’une franchise où ils n’ont pas été réglo avec lui. C’est le jour et la nuit. Cet échange vous montre la différence entre les Spurs et les autres franchises. »

« Pop vous dit les choses clairement, et c’est à vous de l’accepter ou pas »

Au passage, Rudy Gay rappelle que rares sont les joueurs qui contrôlent vraiment leur destin en NBA.

« Il y a des joueurs dont vous savez juste qu’ils agiront en fonction de leurs propres décisions. Mais pour les autres, on fait juste partie de la NBA. On quitte les fondations. On construit des maisons, on met ses enfants dans une école… C’est dur de partir et de s’exiler vers une autre ville. Pour DeMar, ce sera un pays différent, et je sais ce que c’est. Je peux ressentir ce qu’il vit. Ce n’est pas facile. »

À San Antonio, Rudy Gay évolue sous les ordres d’une légende du coaching : Gregg Popovich. Un entraîneur qu’il peut facilement comparer à Jim Calhoun, son ancien coach à UConn.

« En dehors de leur vulgarité ? » ironise-t-il à propos de leurs points communs. « Simplement leurs qualités de leader. Ces deux gars savent comment prendre les choses en main et garder le contrôle de leur groupe. Avec Pop, vous savez, il vous dit les choses clairement, et c’est à vous de l’accepter ou pas. Il faut respecter ça. Il faut respecter quelqu’un qui ne mâche pas ses mots et qui n’enrobe rien. Il vous fait savoir exactement ce qu’il pense. Et ensuite, il va diner avec vous, partager un verre de vin, et il faut respecter ça. C’est juste du basket. Il n’y a rien de personnel. Vous savez exactement ce que vous devez faire. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés