News

Danny Green : « Battre le record de Ray Allen est surréaliste pour moi »

C’est face à son ancien coéquipier, LeBron James, mais aussi Ray Allen, que Danny Green entre dans l’histoire en s’emparant du record de tirs à 3-points inscrits dans une finale NBA.
Le shooteur des Spurs, auteur de 24 pts cette nuit, termine le Game 5 avec un 6/10 derrière l’arc, portant son total à 25 tirs primés !

C’est trois de plus que Ray Allen, auteur de 22 tirs à 3-points lors des Finals 2008.

Révélation de cette finale, Green tourne à 18 pts de moyenne, avec un impressionnant 25 sur 38 à 3-points (66%).

« Il semblerait que tout se passe bien pour moi. Je me sens chanceux. Les Dieux du basket sont avec moi » a-t-il réagi après le match.

Le plus beau étant qu’il réalise ceci devant le plus grand shooteur à 3-points de l’histoire, Ray Allen.

« C’est déjà un honneur d’être sur le même terrain que des gars comme lui. J’ai grandi en regardant tous ses matches. Pour moi, battre son record est surréaliste. »

Lors de chacun de ses titres précédents, San Antonio a pu compter sur un grand shooteur, plutôt vétéran. Qu’il s’agisse de Sean Elliott, Robert Horry ou Steve Kerr. Cette année, c’est Danny Green qui endosse ce rôle, répondant aux attentes de son coach.

« Lorsque vous faites ça pendant 82 matches, la seule chose qu’on attend de vous, c’est de voir si vous êtes capable de le faire en playoffs lorsque les projecteurs sont braqués sur vous. Il a plutôt bien répondu à cette question » conclut Popovich.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=M-gwUCm3r5c]

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *