Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.1TOR1.76Pariez
  • BRO1.13LOS6.55Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Suns ont démontré leur force de caractère

Malgré l’expulsion controversée de Devin Booker, Phoenix a tenu bon sur le parquet des Lakers pour assurer, ensuite, une victoire référence et grimper à la deuxième place de la conférence Ouest.

Opposés aux champions en titre la nuit dernière, les Suns ont prouvé qu’ils étaient bel et bien à prendre au sérieux, cette saison. En plus d’avoir signé un succès autoritaire et référence, sur le parquet des Lakers, ils ont dépassé ces derniers au classement afin de devenir seuls dauphins du Jazz, à l’Ouest. Le tout sans Devin Booker, leur leader d’attaque, expulsé pour une saute d’humeur dans le troisième quart-temps.

Et alors qu’elle aurait pu s’effondrer après la sortie controversée de son arrière All-Star, la franchise de l’Arizona a finalement fait le dos rond et démontré qu’elle disposait, cette année, d’un groupe particulièrement soudé et doté d’une belle force de caractère. Pour le plus grand bonheur de Monty Williams, ravi que ses joueurs ne se soient pas démobilisés après cet incident qui aurait pu faire basculer le match.

Un collectif à la hauteur de l’événement

« Pour devenir l’équipe que nous voulons être, nous devons être capables de gérer ce genre de moments, même lorsque cela tourne en notre défaveur », confiait après coup le coach à ESPN. « Nous avons progressé [hier soir]. Vous gagnez en confiance lorsqu’un joueur comme [Devin Booker] ou Chris Paul ne joue pas ou se fait expulser, et que vous êtes en position de décrocher une victoire à l’extérieur, à la fin d’un road-trip, sans qu’ils ne vous sauvent la mise. Pourtant, ce sont typiquement les ingrédients qu’il faut pour lâcher un match, mais ce groupe a fait preuve de beaucoup de ténacité. C’était une grosse victoire, au caractère, et nous en sortons grandis. »

Certes privés d’Anthony Davis, Kyle Kuzma et Marc Gasol, les Lakers se sont montrés accrocheurs et n’ont pas facilité la tâche des Suns. Ces derniers ont ainsi dû se faire violence collectivement pour achever les « Purple & Gold » dans le quatrième quart-temps. Et quel meilleur exemple pour illustrer la force de frappe collective de Phoenix que cette feuille de statistiques, composée de cinq éléments à 15 points ou plus ?

Jae Crowder faisait justement partie de ces cinq joueurs, terminant avec 15 unités au compteur (à 4/5 à 3-points). Et après la rencontre, l’ancien ailier du Heat se réjouissait lui aussi que ses coéquipiers aient tenu bon, suite à la sortie prématurée de Devin Booker.

« Nous nous efforçons simplement de nous améliorer à chaque match et, honnêtement, j’ai senti que nous avions progressé [hier soir]. Je l’ai dit aux autres dans le vestiaire. [Devin] Booker est sorti dans le troisième quart-temps et nous aurions pu nous effondrer ou relever le défi. Et nous avons décidé de relever ce challenge. »

Un banc essentiel

Ce challenge, les Suns l’ont effectivement brillamment relevé, en s’appuyant principalement sur leurs seconds couteaux, et notamment sur leurs remplaçants. En plus de Jae Crowder, Dario Saric, Abdel Nader, Cameron Payne, Cam Johnson ou encore Mikal Bridges se sont ainsi avérés particulièrement précieux pour la franchise de l’Arizona, autour de l’inusable Chris Paul. Quant à Deandre Ayton, il n’a même pas été utilisé par son coach dans les douze dernières minutes de la partie.

Toujours aussi important pour Phoenix des deux côtés du parquet, Mikal Bridges (19 points, 6 rebonds, 5 passes) préférait en tout cas mettre en lumière la prestation globale de sa « second unit », après le match. Une donnée essentielle car les aspirations de son équipe en dépendent grandement.

« Je ne peux pas être plus heureux de nos remplaçants. Nous sommes conscients de ce que nous faisons, nous savons que nous progressons et il nous faut simplement continuer car nous pouvons accomplir de grandes choses. N’importe quelle équipe peut être battue mais, si nous nous relâchons, il y aura beaucoup plus d’équipes coriaces. Même celles qui ne possèdent pas de bons résultats vont jouer dur, donc nous devons continuer à jouer de la bonne façon, progresser et ne pas nous relâcher. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Devin Booker 47 34.2 49.4 35.7 85.7 0.4 3.7 4.1 4.5 3.2 0.9 0.2 2.9 26.0
Chris Paul 50 32.0 49.0 36.6 92.9 0.4 4.3 4.7 8.7 2.3 1.4 0.2 2.4 16.2
Deandre Ayton 51 30.7 61.4 21.1 76.7 3.3 7.5 10.8 1.5 1.7 0.4 1.2 3.0 14.9
Mikal Bridges 51 32.2 52.9 41.5 82.8 1.2 3.5 4.7 2.2 0.8 0.9 0.9 1.6 13.3
Jae Crowder 48 28.0 40.2 37.8 79.0 0.5 4.5 5.0 2.1 0.9 0.8 0.4 1.9 10.0
Cameron Johnson 45 23.3 44.1 38.7 88.1 0.6 2.7 3.3 1.4 0.7 0.6 0.3 1.4 9.8
Dario Saric 33 18.0 45.8 35.0 86.4 1.0 3.1 4.2 1.3 1.2 0.5 0.1 2.0 9.7
Cameron Payne 40 16.8 46.8 39.4 87.9 0.2 2.0 2.3 3.6 1.1 0.6 0.2 1.7 6.8
Abdel Nader 24 14.8 49.1 41.9 75.7 0.3 2.3 2.6 0.8 0.8 0.4 0.4 1.4 6.7
Frank Kaminsky 32 15.1 47.1 40.6 60.6 0.7 3.0 3.7 1.6 0.5 0.3 0.4 1.3 6.6
Torrey Craig 11 16.0 52.8 40.0 50.0 1.1 2.8 3.9 0.9 0.5 0.8 0.5 1.9 6.1
Langston Galloway 34 11.1 47.1 45.1 100.0 0.1 0.9 1.0 0.7 0.3 0.2 0.0 0.7 4.8
E'twaun Moore 24 14.5 42.2 27.6 80.0 0.5 1.2 1.8 1.5 0.8 0.6 0.2 1.3 4.2
Jevon Carter 39 9.9 38.0 31.9 100.0 0.2 1.1 1.3 1.2 0.2 0.4 0.2 1.0 2.7
Damian Jones 14 6.7 50.0 0.0 54.5 0.5 0.8 1.3 0.3 0.4 0.1 0.4 1.4 1.6
Jalen Smith 17 4.4 38.5 20.0 33.3 0.3 0.6 0.9 0.1 0.2 0.0 0.1 0.5 1.4
Ty-shon Alexander 6 2.7 16.7 25.0 50.0 0.0 0.3 0.3 0.2 0.0 0.0 0.0 0.2 0.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |