Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

À Boston, on ne retient que le plaisir de jouer ensemble

Fin de l’aventure pour les Celtics à qui on promettait une saison de transition, et qui sont allés jusqu’en finale de conférence.

Dix ans après, on ne vivra pas une nouvelle finale entre les Lakers et les Celtics. Le Heat en a décidé autrement, et la belle aventure de Boston a pris fin cette nuit avec un nouveau 4e quart-temps mal négocié. Mais qui aurait imaginé les Celtics en finale de conférence en début de saison, après avoir perdu Al Horford, Kyrie Irving, Marcus Morris, Terry Rozier ou encore Aron Baynes ? C’est peut-être ce qu’il faut d’abord retenir de ce revers en finale de conférence.

« C’était un parcours plaisant, mais évidemment une fin difficile » résume Kemba Walker, qui n’avait jamais été bien loin avec ses Hornets. « Mais on s’est donné à fond, et c’est tout ce qu’on peut demander. On veut des gars qui soient compétitifs au plus haut niveau, et je suis simplement fier de tous ces gars. C’était vraiment une année plaisante d’être avec tous ces gars. »

Même plaisir chez Jayson Tatum devenu All-Star cette saison et une superstar en devenir. « J’ai vraiment aimé et pris du plaisir à jouer avec cette équipe. On a pris beaucoup de plaisir. Beaucoup de gars se sont améliorés au fur et à mesure de la saison. Il y a tellement de plaisir à regarder des gars progresser et s’améliorer. Cette année, il y a eu du plaisir. »

« J’ai apprécié cette manière de jouer, et de trouver du plaisir tout en restant soudés »

Pour Jaylen Brown, le plaisir n’est pas pour tout de suite. Considéré comme l’un des leaders du mouvement Black Lives Matter chez les sportifs, l’arrière-ailier de Boston a besoin de décompresser. « Franchement, pour l’instant, il y a beaucoup d’émotions différentes. C’est plus ou moins brut, on vient juste de perdre. Je ne suis pas encore capable de développer tout ça. Je suis désolé… »

Mais finalement, il parvient à trouver les mots. « J’ai le sentiment qu’on s’est donné à fond. Mais évidemment, on a le sentiment d’avoir été en dessous de ce qu’on pouvait faire, mais il n’y a aucune raison de baisser la tête. Je pense qu’on a vraiment un bon groupe, un groupe jeune, un groupe talentueux, et il ne peut que progresser. Je me répète, ça fait mal, mais je suis vraiment très, très fier de ce groupe. »

Qu’en pense le coach, Brad Stevens, qui évoquait la notion de plaisir dans ces playoffs ? « J’ai vraiment apprécié notre manière de jouer pendant toute la saison. J’ai vraiment apprécié notre compétitivité. J’ai apprécié cette manière de jouer, et de trouver du plaisir tout en restant soudés. Il y a eu un petit grain de sable, mais c’est très bien sur une année entière avec un groupe. Quand on y pense, c’est remarquable. »

Brad Stevens a raison de parler d’année « entière » puisque le training camp de la saison débutait il y a 12 mois !

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés