Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[review] Air Jordan 33, un poids lourd sans confort

Trop rigide, la dernière-née de la ligne principale de Jordan Brand n’est pas une grande réussite sur le parquet.

Après une Jordan 32 équilibrée, la marque aux Jumpman a décidé de tenter de nouvelles choses. La nouveauté principale sur la numéro 33, ce sont des câbles, actionnés par une sangle unique à tirer. De quoi alimenter la partie marketing.

Mais l’essentiel est ailleurs.

CONFORT GÉNÉRAL

Qu’il semble loin le temps où la gamme Jordan, notamment les XX9 ou XXX2 faisaient office de référence en matière de confort. À la sortie de la boite, la Air Jordan XXX3 est terriblement rigide. Si la campagne de communication a tourné autour du système de laçage, c’est avant-tout une sangle tout à fait classique qui tient votre pied calé dans la chaussure. Une sangle qui a frotté de manière très gênante sur l’intérieur de la cheville, jusqu’à causer des irritations dans les premières heures, et toujours une petite gêne par la suite.

Si on mentionne rarement le poids des chaussures dans ces tests, il est difficile de passer à côté pour ce modèle. À 528 grammes, on sent qu’on a quelque chose aux pieds. Plus d’un kilo au total ! Et si vous avez le pied large, vous risquez d’être serré. Cela fait beaucoup.

Le système de serrage révolutionnaire ? On ne va pas se raconter d’histoires : c’est rigolo, mais cela ne sert pas à grand chose. Oui, cela répartit la pression et on ne sent pas de frottement des lacets. Le pied est bien calé. Mais le bon dosage n’est pas toujours facile à trouver. On ne sent pas non plus les lacets sur la Kyrie 5, et le pied est encore mieux maintenu, tout en vous laissant serrer vos lacets comme vous le souhaitez. D’ailleurs, si vous préférez serrer plus fort en bas et moins en haut (ou l’inverse), ce n’est pas faisable sur la XXX3. En clair : efficace, mais pas essentiel. D’autant que le système, qui est placé dans la semelle, doit ajouter des grammes sur la balance.

Note : 3,5/10

AMORTI

La poche sous l’avant du pied fait toujours son petit effet. Dommage que le côté massif de la semelle et la rigidité de l’ensemble réduisent à la fois la réactivité et le court feel. Il y a aussi une poche sous le talon, mais on ne la sent pas vraiment.

Note : 7/10

TRACTION

De petits picots qui accrochent bien le sol. Pas de glissades. Pas de problèmes.

Les picots, par contre, ce n’est pas fait pour le jeu sur béton.

Note : 8,5/10

MAINTIEN ET STABILITÉ

L’avantage d’être serré, c’est que le maintien est là. Le pied est bloqué et stable sur les réceptions et les changements de direction. La semelle aurait tout de même pu être plus large. Il n’y a pas vraiment d’aileron sur l’extérieur à l’avant. Mais aucune turbulence à déplorer.

Ceux qui n’aiment pas se sentir trop haut dans leur chaussure passeront leur chemin.

Note : 8,5/10

FINITION ET DURÉE DE VIE

Là encore, petite déception. Depuis la Jordan XX9, on s’était habitués à du beau Flyknit et de la souplesse. Ici, place au mesh, plutôt basique. Même si quelques empiècements un peu plus soignés rappellent le passé de la marque, il n’y a pas vraiment de quoi justifier l’étiquette à 200 euros.

Note 7/10

VERDICT

La pire Air Jordan depuis la création de nos tests ? Très probable. Les modèles 28 à 32 avaient tous quelque chose de plus remarquable ou excitant, que ce soit sur l’amorti ou le confort.

Trop massive et raide, la 33e du nom nous a pas conquis, malgré des qualités de traction, d’amorti et de maintien réelles. Son poids et son manque de confort sont des obstacles bien trop omniprésents.

Pour ceux qui sont tentés, elle semble plutôt destinée aux joueurs costauds. Son poids l’éloigne des meneurs.

Note : 12,5/20

Poids de la chaussure (pointure 45) : environ 528 grammes

Prix : 200 euros

Barème de notation 

– moins de 10/20 : déconseillée
– entre 10 et 15 : des défauts qui pourront en stopper certains mais des qualités qui en charmeront d’autres
– au-dessus de 15 : paire approuvée et recommandée !

Le classement (provisoire) 2018-19 des tests Basket USA

adidas Harden Vol.3 – 18/20
adidas Marquee Boost – 18/20
Nike Kobe AD NXT 360 – 17,5/20
Nike LeBron 16 – 17/20
Under Armour HOVR Havoc Low – 16,5/20
Under Armour Curry 5 – 16/20
Peak Delly 1 – 16/20
Nike Kyrie 5 – 15/20
Nike Hyperdunk X – 15/20
B.Ease Iron Feet – 14,5/20
Under Armour Curry 6 – 13/20
– Air Jordan 33 – 12,5/20
Nike KD11 – 9/20

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés