Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Test de chaussures : la Nike KD11 de Kevin Durant

C’est avec beaucoup de promesses que la KD11 a été présentée au moment des dernières Finals. L’amorti mêlant React et Zoom Air combiné à une tige entièrement en Flyknit avaient de quoi intriguer.

Mais les promesses sont-elles tenues ? Pas sûr…

CONFORT GÉNÉRAL

Les apparences sont trompeuses. Si la tige semble entièrement en Flyknit, elle est tout de même renforcée sur le haut des orteils. Au début, la rigidité de la semelle contraste un peu avec la souplesse de la tige. Une fois installé, le confort est là, sans être exceptionnel. Avec peu de renforts ou de rembourrages, la KD11 est une monture sportive. On ressent, par contre, son poids. À 474 grammes en 45, elle est significativement plus lourde que la Hyperdunk X. L’essentiel du poids est dans la semelle, et cela demande un temps d’adaptation.

Note : 7/10

AMORTI

Si la mousse React nous a fait belle impression sur la Kobe NXT 360, son apport en complément des poches Zoom Air ne nous a pas sauté aux yeux sur la KD11. Contrairement à la très dynamique KD9, l’amorti est ici encapsulé dans une cage en plastique assez rigide. Le résultat est donc moins explosif, mais toujours plus réactif que la moyenne. La foulée se déroule toujours avec un peu de rebond. La bonne nouvelle, c’est que l’encapsulage rend l’amorti plus stable, notamment sur les bords du pied. Au final, c’est un excellent compromis, même s’il manque légèrement de court feel.

Note : 9/10

TRACTION

Rien à signaler, ce qui est déjà une bonne chose. Sans bénéficier d’une accroche hors du commun, il n’y a pas eu de glissades.

Note : 7,5/10

MAINTIEN ET STABILITÉ

Si vous ne courez qu’en avant ou en arrière, tout va bien. Le problème, c’est que cette chaussure est censée vous permettre de jouer au basket, un sport qui implique des déplacements latéraux. Savez-vous où la KD11 n’est pas renforcée ? Sur l’extérieur du pied. Et comme la semelle ne remonte pas autour du pied (façon Harden Vol.2), rien ne vous retient quand vous changez de direction. Votre pied glisse littéralement sur la semelle et tire le tissu avec lui. Impossible de se sentir en sécurité. Il a fallu doser, ou espérer que tout ne bascule pas en emportant la cheville. D’autant que la semelle n’est pas assez large pour améliorer la sensation de stabilité, et que le talon n’est pas assez renforcé pour combler le manque de maintien.

L’amorti étant plus haut que l’an dernier, la sensation de sentir le parquet est moins présente, et on se sent encore moins contenu. Une énorme déception.

Note : 2/10

FINITION ET DURÉE DE VIE

La Flyknit tissé donne clairement une allure premium à cette chaussure. Attention tout de même à l’usure de la semelle.

Note 8/10

VERDICT

Les qualités et défauts de la chaussure signature de Kevin Durant restent quasiment les mêmes que l’an dernier. Un amorti sympathique, complètement gâché par une absence quasi-totale de maintien.

Impossible de recommander ou de donner la moyenne une chaussure aussi instable, même si elle a d’autres qualités.

Note : 9/20

Poids de la chaussure (pointure 45) : environ 474 grammes

Prix : 150,00 euros sur le Nike Store.


Barème de notation :

– moins de 10/20 : déconseillée
– entre 10 et 15 : des défauts qui pourront en stopper certains mais des qualités qui en charmeront d’autres
– au-dessus de 15 : paire approuvée et recommandée !

Le classement (provisoire) 2017-18 des tests Basket USA

Nike Kobe AD NXT 360 – 17,5/20
– Under Armour Curry 5 – 16/20
Nike Hyperdunk X – 15/20
– Nike KD11 – 9/10

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés