Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

À Memphis, les Nuggets s’offrent le comeback du mois !

Aucune équipe n’était encore revenue d’un écart de 25 points en 174 rencontres cette saison, jusqu’à cette nuit… C’est chose faite pour Denver avec 24 points de Nikola Jokic.

Du rêve au cauchemar, et vice-versa ! Les Grizzlies doivent encore se demander comment ils ont pu laisser filer ce match qu’ils tenaient bien en main pendant 30 bonnes minutes. À +19 à la pause après un dernier panier signé Mike Conley sur un goaltending (60-41), Memphis a sans doute cru avoir fait le plus dur lorsque Joakim Noah a intercepté un ballon pour servir Mike Conley à 3-points pour porter la marque à 70-45. La franchise du Tennessee se voyait déjà signer un deuxième succès consécutif pour la première fois depuis plus d’un mois. Puis tout s’est effondré…

Nikola Jokic relance les Nuggets

Les Nuggets, dos au mur, s’en remettent à Nikola Jokic pour relancer la machine, ce que le Serbe fait avec brio en inscrivant cinq paniers de suite à l’intérieur, dont un 2+1 qui redonne des couleurs à sa formation (73-58). L’écart reste pourtant de 19 points en début de quatrième quart-temps au moment où Kyle Anderson, de retour de blessure, sert Jaren Jackson Jr pour un floater (79-60). Peu après, c’est Joakim Noah qui entretient l’espoir d’une fin de match sans suspense avec un gros dunk (81-65).

À +13 à l’entrée du money-time, Memphis va pourtant subir un 19-4 venu de nulle part. Denver passe d’abord un 9-0 alimenté par la paire Beasley/Barton. Gary Harris sert ensuite Nikola Jokic avant d’inscrire deux points de plus. Malik Beasley y va de son 3-points pour ramener son équipe à 89-88 puis sert son compère Will Barton pour concrétiser ce retour fracassant à 40 secondes de la fin (89-91).

La paire Beasley/Barton à la hauteur du challenge

La réponse de Justin Holiday, ouvert à 3-points, sera le dernier panier des Grizzlies (92-91). Derrière, Nikola Jokic s’arrache devant Marc Gasol, et après avoir vu Kyle Anderson prendre son rebond suite à une tentative ratée en tête de raquette et perdre la balle pour avoir effleuré la ligne de touche, c’est Gary Harris qui finit le job depuis la ligne des lancer-francs, validant définitivement le comeback historique de sa formation, Mike Conley ratant une ultime tentative d’égaliser du milieu de terrain au buzzer (92-95).

Après ce triste revers, le 31e de la saison, les Grizzlies vont prendre la route pour les trois prochains matchs, à commencer par un déplacement à Minnesota demain suivi d’un back-to-back à Charlotte et New York. Toujours privé de Jamal Murray (cheville), Denver chassera une quatrième victoire de suite sur les terres de New Orleans.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Denver Nuggets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés