Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR1.42NOR2.9Pariez
  • LAC1.8LAL1.95Pariez
  • TOR1.65BOS2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À Philadelphie, on attend un sursaut d’orgueil salvateur

sam-hinkieAvec ses 9 victoires pour 66 défaites, Philadelphie a le plus mauvais bilan de la ligue. Mais si la franchise venait à perdre ses 7 dernières rencontres, elle aurait le plus mauvais bilan de l’histoire sur une saison de 82 matches ! À égalité avec… les Sixers version 1972-1973.

Pour la troisième année consécutive, les fans de Philly regardent vers la Draft, mais pour Allen Iverson, bientôt introduit au Hall of Fame, la jeunesse est talentueuse et il faut simplement s’armer de patience.

« Je pense que les vrais fans de Philadelphie doivent être patients et comprendre à quel point les joueurs sont jeunes, mais que le potentiel est là » décrit-il à l’AP. « Le talent est là, ils sont juste trop jeunes. Nous devons leur donner une chance. »

La patience d’Iverson, l’orgueil de Dr. J

Depuis 2010, Philadelphie a eu entre ses mains à l’issue de la draft Evan Turner, Nikola Vucevic, Michael Carter-Williams ou encore Elfrid Payton. En ajoutant Joel Embiid, qui n’a pas encore foulé les parquets NBA, voilà une belle liste de joueurs qui ne jouent aujourd’hui pas pour les Sixers. Le GM Sam Hinkie va toutefois lancer une campagne vidéo baptisée « Trust The Process », afin de convaincre les fans de continuer à avoir confiance dans cette reconstruction.

Problème : l’équipe n’a pas progressé depuis trois ans. Les séries de 26 et 28 défaites d’affilée – record tous sports confondus outre-Atlantique – enregistrées sous les ordres de Brett Brown sont là pour en témoigner. Une situation qui attriste Julius Erving, las d’être associé à ces mauvais résultats.

« Ça fait mal de voir la franchise au plus bas » confie Dr. J. « Nous voulons être associés à une équipe qui gagne. Nous devons subir les moqueries des anciens joueurs dont les équipes gagnent en ce moment. Nous devons leur rappeler que nous les battions par le passé. Il y a du chambrage continuel. Pour le moment, on se fait chambrer et on aimerait que les Sixers nous permettent de chambrer ».

Quelques rayons de soleil dans la grisaille de Pennsylvanie

Motifs d’espoir pour les fans des Sixers : les saisons de Nerlens Noel et Jahlil Okafor, ou les arrivées probables sur les parquets de Joel Embiid et Dario Saric, obtenu dans l’échange pour Elfrid Payton le soir de la draft 2014. Sans compter un potentiel 1er choix en juin qui les fuit depuis la sélection d’Allen Iverson en 1996. Mais comme l’explique ce dernier, à sa façon, il ne faut pas trop attendre du jeune joueur qui sera choisi dans quelques semaines.

« Allen Iverson ne viendra pas les sauver. »

Charlotte, Indiana, New Orleans, New York, Milwaukee, Toronto, Chicago. Philadelphie doit en tout cas gagner contre une de ces équipes pour ne pas entrer tristement dans l’histoire de la ligue.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés