NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Hassan Whiteside et le Heat moins maladroits que les Celtics

NBA: Miami Heat at Boston CelticsLa rencontre entre Miami et Boston ne restera certainement pas dans les annales du beau jeu. Au terme d’un match marqué par une grosse maladresse, de nombreuses pertes de balle et pas mal de cafouillages, le Heat s’est finalement imposé (83-75) malgré un gros trou d’air dans le troisième quart-temps.

Il a ainsi fallu que l’énorme surprise de ce début d’année, Hassan Whiteside (20 points, 9 rebonds et 3 contres), enchaîne cinq paniers consécutifs à cheval entre la fin du troisième quart-temps et le début du quatrième quart-temps pour remettre de l’ordre chez des Floridiens toujours aussi friables. En l’absence de Dwyane Wade et Luol Deng, leur jeu était en effet bien lent et stéréotypé. Heureusement, Chris Bosh rentrait quelques tirs en début de match.

Hassan Whiteside toujours aussi providentiel

Ça suffisait pour faire un écart à la mi-temps (44-31) puisque les Celtics ne rentraient eux strictement rien (13/41 à la pause…). Avery Bradley trouvait enfin un peu de rythme dans le troisième quart-temps et Boston repassait même devant un court instant. C’était néanmoins l’heure pour Hassan Whiteside de faire parler un nouvel aspect de son jeu offensif avec des tirs à mi-distance et des hook shots qu’on ne lui connaissait pas…

Il était d’ailleurs aidé par une autre surprise, le meneur Tyler Johnson (13 points, 9 rebonds, 4 passes) et Miami reprenait un peu d’air. Tyler Zeller tentait bien le hold-up dans un dernier effort désespéré mais les Celtics resteront bloqués à six points de leurs adversaires, sans jamais parvenir à se rapprocher davantage.

Alors que Miami avait raté sa remise en jeu et que Boston avait l’occasion de revenir à une possession, à 1 minute 30 de la fin du match, Avery Bradley symbolisait le match en une action. Dans un combat confus avec Norris Cole, il laissait ainsi filer la balle en touche et permettait à Miami d’être tranquille.

« On a gagné un match affreux, c’est tout ce qui compte », résumait parfaitement Chris Bosh.

Boston / 75TirsRebonds
JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
J. Crowder28:501/21/20/00443212038
B. Bass37:337/140/01/2156120021516
T. Zeller31:376/130/05/8336420201715
A. Bradley32:548/151/40/0134232201716
E. Turner19:050/60/20/00552111001
M. Thornton16:443/91/42/21230321097
J. Sullinger18:523/110/21/2123130307-1
M. Smart30:101/61/40/014593111313
J. Young9:071/20/11/20330000034
G. Wallace7:030/10/00/0011000100-1
P. Pressey8:050/20/01/20002000010
Total24030/814/1911/1883240241971337578
Miami / 83TirsRebonds
JoueursMinTirs3ptsLFOffDefTotPdFteIntBpCtPtsEval
D. Granger22:132/60/42/21232100067
C. Bosh35:066/191/45/725721041189
H. Whiteside29:4810/170/00/0369030032025
M. Chalmers26:211/40/12/42242235144
S. Napier21:092/81/50/00443011056
S. Williams8:510/10/10/0000050100-2
C. Andersen17:572/21/10/005512001512
T. Johnson27:064/91/34/6279412121322
N. Cole23:042/50/00/00224201046
J. Ennis24:223/60/22/20330113086
U. Haslem4:030/00/00/00000000101
Total24032/774/2115/21103646181871698396

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *