Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le coin des Français : Joakim Noah revient au niveau All Star

Joakim NoahOn l’avait laissé meurtri après la sortie de route prématurée de Derrick Rose, et on l’aurait attendu au trente sixième dessous après le départ de son collègue All Star, Luol Deng, mais Joakim Noah n’est pas du genre à se laisser abattre. Le pivot des Bulls avait commencé la saison piano ; il débute l’année en trombes. Revenu à son meilleur niveau, Noah a porté Chicago à cinq victoires consécutives et il retrouve des moyennes en double double.

Les autres tauliers tricolores sont également présents avec Tony Parker qui gère sa carburation, Boris Diaw qui garde la santé et Nicolas Batum qui sort les gogogadgets aux bras pour des stats en pagaille. Derrière ce quatuor majeur, on soulignera la belle forme récente d’Evan Fournier qui coïncide avec une période faste pour Denver. Et puis, il faut évidemment saluer les retours de Ronny Turiaf au jeu, et d’Alexis Ajinça en NBA chez les Pélicans. Pour Kévin Séraphin et Nando de Colo, ça commence par contre à sentir le roussi.

Retour complet sur la situation de nos expatriés chez l’Oncle Sam.

1- Tony Parker (18 points, 6 passes, 2 rebonds en 31 minutes)

A part pour un non match le jour de Noël (probablement une overdose de foie gras), Tony Parker reste sur une série de 9 matchs consécutifs en double figure avec notamment 25 points et 7 passes (mais 6 balles perdues) face à Dallas. De plus en plus en rythme, le meneur des Spurs, élu sportif préféré des Français, semble avoir digéré physiquement son été de forçat en Bleu et reste extraordinairement efficace pour un meneur (50% à 2-points). Et forcément, ça se ressent au niveau collectif avec des Spurs qui restent sur 7 victoires lors de leurs 10 dernières sorties. San Antonio a même tranquillement pris la tête de sa conférence avec 28 victoires et 8 défaites. Le plan se déroule sans accroc près de l’Alamo !

2- Joakim Noah (11 points, 10 rebonds, 4 passes, 1 contre en 32 minutes)

C’est l’homme en forme du moment ! Par la force des choses, me direz-vous car Chicago vient non seulement de perdre son meneur titulaire (Derrick Rose) mais ils ont aussi perdu leur ailier titulaire, Luol Deng, envoyé sans ménagement à Cleveland. N’empêche, Joakim Noah est de retour à son niveau All Star de l’an passé. Sur les cinq derniers matchs des Bulls, toutes des victoires, Noah a tourné à 13 points, 13 rebonds et 6 passes de moyenne. A la mi-décembre, il délivrait un match de mammouth (21 points, 18 rebonds, 5 passes, 3 interceptions, 3 contres !) face aux Bucks. De nouveau en double double de moyenne, le pivot de Chicago revient à son tout meilleur niveau et Chicago relève la tête.

3- Nicolas Batum (13 points, 7 rebonds, 6 passes, 1 interception, 1 contre en 35 minutes)

17 points, 9 passes, 5 rebonds contre Philly. 11 points, 8 rebonds, 7 passes contre son pote Ajinça et les Pélicans. 11 points, 9 passes, 6 rebonds face à Lebron. Et même un 4 points, 10 rebonds, 10 passes hallucinant à nouveau contre les Sixers. Nicolas Batum a tourné autour pendant deux semaines, et puis contre Orlando, il a enfin réussi à le décrocher son 4e triple double : 14 points, 14 passes et 10 rebonds. Plus polyvalent que jamais au cœur du système Blazers qui marche du feu de dieu, Batum a certes une colonne scoring en légère baisse… mais son impact sur le jeu monte en flèche. En plus de se coltiner soir après soir les monstres du poste d’ailier, Batman maintient un gros volume de jeu. Seul bémol : ses 2,6 pertes de balle en moyenne.

4- Boris Diaw (9 points, 4 rebonds, 2 passes en 23 minutes)

Après un début de saison plutôt intéressant, Boris Diaw rentre un peu dans le rang. Probablement touché comme son pote Parker par l’usure physique après un été chargé, Babac suit peu ou prou un schéma dans lequel il est bon tous les trois ou quatre matchs. En verve entre Noël et jour de l’An avec 10 points, 5 rebonds, 5 passes contre Dallas puis 14 points, 6 rebonds, 7 passes contre Sacramento, Diaw a repris l’hibernation les trois matchs suivants… avec mot d’excuse cela dit puisque Diaw était malade. En rotation de Splitter en début de saison, le capitaine des Bleus doit désormais jouer des minutes de titulaire chaque soir. Un ajustement auquel Boris s’adapte encore.

5- Evan Fournier (5.5 points, 2 rebonds, 1 passe en 14 minutes)

Comme les Bulls, les Nuggets redressent un peu la barre actuellement avec 5 victoires de rang. Mais dans le cas de Denver, il fallait réagir vite après 5 défaites d’affilée ! En tout cas, cet état d’urgence semble bénéficier à Evan Fournier qui a non seulement réalisé son meilleur score de la saison face à OKC (19 points) mais qui a également tourné à 10 points et 4 rebonds par match (50% aux tirs) sur la semaine passée. Une bouffée d’oxygène après sa mise au frigo entre le 21 novembre et le 28 décembre, période durant laquelle Evan n’a jamais dépassé les 5 points marqués (et les 10 minutes jouées qu’à trois reprises). Peut-être inspiré par la venue de notre reporter Benjamin Adler, ou tout simplement opportuniste après l’éviction du vétéran Andre Miller, Fournier tient son filon dans les Rocheuses. Allez maintenant, on creuse !

6- Alexis Ajinça (4 points, 4 rebonds en 14 minutes)

C’est le petit nouveau de cette deuxième édition ! Alexis Ajinça est de retour en NBA, et ça fait bien plaisir. Repassé par la case départ sans toucher 20 000 francs, le grand échassier avait fait son nid en Alsace pour se refaire la cerise. Le pari est gagné : Ajinça a réussi à refaire le voyage retour vers la Grande Ligue. Sa première prestation (11 rebonds) a marqué les esprits et le géant vert (stéphanois) a remis ça avec un match à 17 points, 7 rebonds contre Indiana et le All Star Roy Hibbert. Maintenant, il faut s’installer dans la durée, c’est-à-dire prendre des rebonds, défendre et gratter (encore et toujours) en attaque.

7- Ian Mahinmi (3 points, 3 rebonds, 1 contre en 15 minutes)

N’ayant plus marqué 10 points depuis le 20 décembre, Ian Mahinmi devrait ronger son frein. Mais on parle là des Pacers. Depuis ce même 20 décembre, Indiana n’a perdu que 2 de ses 11 matchs. Du coup, le pivot remplaçant s’éclate. Face à Washington, Mahinmi s’est joué de Nene lors de son passage sur le terrain (non sans donner 4 fautes) avec 5 points, 6 rebonds et 1 contre.

8- Ronny Turiaf (2 points, 4 rebonds en 13 minutes)

Ronny Turiaf a fait son retour sur les parquets. 9 rebonds pour son premier match. 5 points, 4 rebonds, 2 passes pour le deuxième et finalement 2 points, 7 rebonds, 2 contres. Ronny fait du Ronny. De l’activité, de la défense et les miettes en attaque. Minnesota en redemande, les Wolves possédant un des pires bancs de la ligue !

9- Kevin Séraphin (4 points, 2 rebonds en 10 minutes)

Détonateur du retour des Wizards face aux Rockets avec ses 18 pts en quelques minutes, Kevin Séraphin a tout de même bien du mal à trouver du temps de jeu. A part deux perfs à 13 points, 6 rebonds face à Boston et 16 points contre les Clippers en décembre, l’intérieur guyanais ne voit pas le bout du tunnel, même si son genou douloureux ne l’aide pas. Les DNP se ramassent à la pelle pour l’ancien choletais qui n’est clairement plus dans les petits papiers de coach Wittman.

10- Rudy Gobert (2 points, 5 rebonds, 1 contre en 12 minutes)

C’est l’ascenseur pour Rudy Gobert : un coup en D League, un coup en NBA. Et la deuxième partie du refrain semble de plus en plus erronée du côté du Jazz. Son dernier passage sur un terrain NBA remonte au 11 décembre dernier. Mais faisant de mauvaise fortune bon cœur, Gobert fait des stats en NBDL en attendant sa chance : 13 points, 11 rebonds et 3 contres en 27 minutes de jeu (7 matchs).

11- Nando De Colo (3 points, 2 rebonds, 2 passes en 10 minutes)

Comme pour son successeur à Cholet Basket, Rudy Gobert, Nando De Colo commence à devenir un habitué de la D-League. Tant et si bien que l’ancien valencian a été sélectionné dans le deuxième meilleur cinq à l’issue d’un tournoi sur cinq jours. L’arrière champion d’Europe est actuellement dans la panade : au-dessus du lot en D-League (23 points, 6 rebonds, 6 passes, 3 interceptions mais 4 balles perdues en 37 minutes) mais tout en bas de la hiérarchie chez les Spurs (1) Parker, 2) Mills, 3) Joseph, 4) De Colo).

En recherche de contrat : Rodrigue Beaubois, Johan Petro et Mike Piétrus.

 

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés