Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.85BRO1.89Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

La NBA n’abandonne pas l’idée d’un tournoi à la mi-saison

NBA – Pour convaincre les joueurs, la ligue est prête à proposer une très grosse prime aux vainqueurs.

Le succès du « play-in » prouve que l’on peut encore toucher au fonctionnement de la NBA, et se renouveler. Mais la ligue n’en a pas terminé de cette refonte par petites touches puisqu’elle travaille depuis quelques années sur la mise en place d’un tournoi à la mi-saison. Pour Adam Silver, il faut s’inspirer du football européen et de ses Coupes d’Europe en créant des évènements au cœur d’une saison régulière qui peut devenir monotone.

« C’est pour cette raison que je suis particulièrement intéressé par des formats différents, comme les tournois, par exemple, car même si les joueurs ont des kilomètres dans les jambes, il y a peut-être d’autres moyens de le présenter » avait-il expliqué en 2019. « En partant du principe qu’ils joueront 82 matchs, peut-être qu’il pourrait y avoir deux tournois pendant la saison et que ça concernerait un certain nombre de matchs pendant la saison. »

La fin des saisons à 82 matches ?

Pour l’instant, l’idée a été très fraichement accueillie, mais selon The Athletic, le projet est toujours débattu, et pour imposer ses idées, la NBA est prête à mettre la main au portefeuille avec une très grosse dotation : un million de dollars par joueur pour l’équipe qui s’imposera dans le tournoi.

Au-delà de l’organisation, cela coûterait donc entre 15 et 17 millions de dollars pour la NBA, mais ce n’est pas certain que ce soit suffisant pour convaincre les stars de la ligue. En revanche, ce serait une énorme prime pour les joueurs au salaire minimum, sans doute beaucoup plus motivés par ce type de compétition.

Pour l’instant, la NBA en discute avec les membres de la commission chargée de l’organisation du championnat et du règlement, et aucune date n’est avancée pour son lancement.

Car il faut rappeler qu’un tel tournoi, placé au milieu de la saison régulière, obligerait forcément la NBA à revoir son sacro-saint calendrier à 82 matches pour y intégrer les rencontres disputées lors de ce tournoi.

A lire aussi