NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Julius Randle, le soldat de Tom Thibodeau

L’intérieur est central à la bonne tenue des Knicks sur ce début de saison. Au bout de l’effort face à Orlando cette nuit, l’Ironman new-yorkais a encore été « clutch » sur la fin de match.

L’action décisive de Julius Randle dans le « money time » face à Orlando, alors que le Magic venait de repasser devant après avoir été mené toute la rencontre, est à l’image du match des Knicks, plus agressifs que les Floridiens.

Alors que son équipe avait désespérément besoin d’un panier pour calmer les ardeurs adverses, Julius Randle, a pris ses responsabilités et s’est arraché en enfonçant Khem Birch afin de s’offrir un lay-up (83-81).

Au bout de l’effort, l’intérieur (21 points et 17 rebonds) a ensuite trouvé les ressources physiques et mentales pour aller chercher un dernier rebond précieux et inscrire ses quatre lancer-francs pour sceller le suspense.

« C’était un peu haché. Les shoots ne rentraient pas, j’ai manqué quelques layups », a-t-il reconnu après avoir énormément souffert au tir (5/19). « Mais malgré ça j’ai essayé de rester dans le match, rester concentré, et de m’exprimer dans d’autres domaines, que ce soit ma défense, au rebond. Sur la fin, j’ai pu trouver quelques positions préférentielles, élever mon niveau et mettre des tirs, des lancers. Le jeu est comme ça. Il peut te récompenser, il faut juste rester fort mentalement, ne pas lâcher. Alors, le vent peut tourner en ta faveur ».

Plus de 37 minutes par match

Avec RJ Barrett, Julius Randle est le joueur qui est resté le plus longtemps sur les parquets depuis le début de saison en NBA, avec plus de 37 minutes de jeu en moyenne sur 15 matchs disputés. Pour l’instant, l’ancien joueur des Lakers montre qu’il a le coffre pour tenir, même dans les moments difficiles comme hier.

« J’ai adoré la façon avec laquelle il s’est battu », s’est réjoui son coach, Tom Thibodeau« On en a parlé après la rencontre, c’est l’un de ces matchs où l’adversaire a fait un super boulot sur lui en défense, mais il n’a jamais cessé de se battre. Il a fait d’autres choses pour nous aider à gagner. Son sens du rebond a été exceptionnel et il a pu finir sur la ligne, au moment critique ».

Après 15 matchs, il affiche pour l’instant sa meilleure ligne de stats en carrière, et surtout, les Knicks sont dans le Top 8 à l’Est. Ça valait bien une petite coupe de Merlot pour fêter ça, avant de reprendre la route pour un « road trip » de quatre matchs (Golden State, Sacramento, Portland puis Utah) à l’Ouest.

« Je me sens bien dans mon corps », a-t-il ajouté. « J’ai quelques bleus suite au match, mais je me sens très bien. Je me suis préparé tout l’été, et physiquement, je me sens au top. Pour être honnête, je suis prêt à rentrer à la maison et boire un verre de vin, ce que je n’ai pas fait depuis quelques mois. Je vais boire un peu de vin, profiter du reste de la journée avec ma femme et mon fils avant de partir en road-trip ».

Julius Randle Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 LAL 1 14 33.3 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0 1.0 0.0 2.0
2015-16 LAL 81 28 42.9 27.8 71.5 2.1 8.1 10.2 1.8 3.0 0.7 1.8 0.4 11.4
2016-17 LAL 74 29 48.8 27.0 72.3 2.0 6.6 8.6 3.6 3.4 0.7 2.3 0.5 13.2
2017-18 LAL 82 27 55.8 22.2 71.8 2.2 5.8 8.0 2.6 3.3 0.5 2.6 0.6 16.1
2018-19 NOP 73 31 52.4 34.4 73.1 2.2 6.5 8.7 3.1 3.4 0.7 2.9 0.6 21.4
2019-20 NYK 64 33 46.0 27.7 73.3 2.4 7.4 9.7 3.1 2.8 0.8 3.0 0.3 19.5
2020-21 NYK 37 37 48.3 40.8 80.5 1.4 9.7 11.1 5.5 3.1 0.8 3.2 0.2 23.2
Total   412 30 49.2 32.1 73.3 2.1 7.1 9.2 3.0 3.2 0.7 2.6 0.5 16.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |