Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Trouver du shoot à 3-points, la quête de l’automne des Wolves

À Minnesota, on shoote beaucoup à 3-points, mais… on n’en met pas souvent dedans.

C’est un peu devenu le nerf de la guerre en NBA : le shoot à 3-points. On l’a encore vu cette année avec Miami qui a grandement profité des présences et du talent de joueurs comme Duncan Robinson et Tyler Herro pour surprendre tout le monde, et s’inviter en finale NBA. À Minnesota, le président Gersson Rosas avait annoncé la couleur il y a un an en prenant ses fonctions, et ses joueurs ont répondu présent avec près de 40 tirs à 3-points par match, soit, en moyenne, 11 de plus qu’en 2019 !

D’Angelo Russell et ses coéquipiers se placent carrément sur le podium des équipes qui shootent le plus à 3-points, derrière les Rockets et les Mavericks, mais devant les Bucks.

Le problème, c’est qu’ils n’ont inscrit que 33.6% de leurs tentatives, soit un tir sur trois, et il se place du même coup sur le podium des équipes les plus maladroites. L’objectif de l’été est donc de corriger ce « paradoxe », que ce soit par la Draft ou la free agency.

« Le passé du joueur est vraiment important » se défend Gersson Rosas dans le Star Tribune lorsqu’on lui donne les (mauvais) pourcentages de Josh Okogie ou Jarrett Culver. « Pas uniquement sur le nombre de tirs pris, mais depuis quand ils les prennent. Depuis combien de temps, ils sont entraînés à ça, et peuvent shooter des 3-points en confiance. Le pourcentage aux lancers-francs a aussi une part importante« .

Gros travail de « scouting »

À regarder les prospects visés par les Wolves dans la Draft, aucun n’est un spécialiste du tir à 3-points. Anthony Edwards était à 29% à Georgia, et LaMelo Ball affichait un piètre 25% en Australie. Mais si Gersson Rosas évoque les lancers-francs, c’est parce qu’il estime qu’un bon shooteur aux lancers-francs peut devenir un bon shooteur à 3-points. Cela signifie que la gestuelle est là, et si on reprend l’exemple d’Edwards et Ball, ce n’est pas forcément éblouissant avec respectivement 77 et 72% aux lancers.

« J’ai toujours fait partie de cette école de pensée, selon laquelle : « Il n’y a pas de shoot parfait, mais perfectionne ton shoot ». Pour tous les joueurs, on essaie de le retranscrire. Il y a plein de facteurs qui entrent en jeu : le moment du lâcher du ballon, la vitesse, le corps, d’où vient le tir, comment le ballon finit… Est-ce qu’on peut changer ça, est-ce qu’on veut le changer… Comment l’améliorer par des répétitions ? Comment obtient-on ces tirs ? Est-ce que c’est du catch-and-shoot, est-ce qu’ils sont considérés comme des tirs faciles, est-ce que ce sont des tirs après un dribble ? Quel est ton rôle dans l’équipe et tes qualités pour créer ces tirs ? »

Autant de questions auxquelles les scouts de Minnesota doivent répondre en préparation de la Draft, mais aussi de la free agency. Justement parmi les joueurs libres, il y a quelques spécialistes, comme Joe Harris ou Davis Bertans. Mais ça coûtera cher de les faire venir.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Karl-anthony Towns 35 33.9 50.8 41.2 79.6 2.7 8.1 10.8 4.4 3.1 0.9 1.2 3.3 26.5
Andrew Wiggins 42 34.7 44.4 33.1 72.0 1.1 4.1 5.2 3.7 2.5 0.7 0.9 2.4 22.4
D'angelo Russell 12 32.6 41.2 34.5 87.3 0.2 4.3 4.6 6.6 3.8 1.4 0.3 1.8 21.7
Malik Beasley 14 33.1 47.2 42.6 75.0 0.6 4.4 5.1 1.9 1.5 0.6 0.1 1.9 20.7
Jeff Teague 34 27.8 44.8 37.9 86.8 0.4 2.1 2.6 6.1 2.2 0.7 0.4 2.1 13.2
Juancho Hernangomez 14 29.4 45.3 42.0 60.9 1.4 5.9 7.3 1.3 1.0 1.0 0.3 2.5 12.9
Robert Covington 48 29.4 43.5 34.6 79.8 0.8 5.2 6.0 1.2 1.5 1.7 0.9 3.1 12.8
James Johnson 14 24.2 50.0 37.0 67.6 1.2 3.5 4.7 3.8 2.4 1.4 1.4 3.3 12.0
Shabazz Napier 36 23.8 40.3 29.6 81.8 0.5 2.6 3.1 5.2 2.1 1.1 0.2 1.7 9.6
Jarrett Culver 63 23.9 40.4 29.9 46.2 1.1 2.3 3.4 1.7 1.3 0.9 0.6 2.0 9.2
Jake Layman 23 22.0 45.3 33.3 75.0 0.7 1.7 2.5 0.7 1.0 0.7 0.4 2.0 9.1
Naz Reid 30 16.5 41.2 33.0 69.8 1.1 3.0 4.1 1.2 0.7 0.6 0.7 2.8 9.0
Josh Okogie 62 25.0 42.7 26.6 79.6 1.4 2.9 4.3 1.6 1.4 1.1 0.4 2.2 8.6
Jordan Mclaughlin 30 19.7 48.9 38.2 66.7 0.2 1.4 1.6 4.2 1.0 1.1 0.1 1.0 7.6
Gorgui Dieng 46 16.9 44.8 38.3 79.7 1.6 4.0 5.6 1.3 1.0 0.8 0.9 1.9 7.4
Keita Bates-diop 37 17.5 42.2 33.0 70.8 0.6 2.4 3.0 0.8 0.4 0.5 0.5 1.0 6.8
Kelan Martin 31 16.0 39.2 26.0 96.8 0.4 2.7 3.1 0.7 0.6 0.2 0.3 1.6 6.4
Treveon Graham 33 20.1 35.4 24.1 73.0 0.9 2.2 3.0 0.9 0.6 0.5 0.1 2.0 5.2
Noah Vonleh 29 12.0 54.7 14.3 82.1 1.2 2.8 4.0 0.9 0.7 0.4 0.2 1.2 4.1
Jaylen Nowell 15 10.1 35.8 11.5 94.1 0.2 0.7 0.9 1.3 0.2 0.2 0.1 0.7 3.8
Allen Crabbe 9 14.6 32.4 23.1 50.0 0.1 1.2 1.3 0.6 0.6 0.0 0.0 1.2 3.2
Jordan Bell 27 8.7 53.3 22.2 58.6 1.0 1.9 2.9 0.5 0.7 0.1 0.4 0.6 3.1
Jarred Vanderbilt 2 2.6 0.0 0.0 100.0 0.0 0.5 0.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0
Jacob Evans 2 2.1 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Minnesota Timberwolves en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés