Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.73UTA2.12Pariez
  • LOS1.75LA 2.09Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

[Débat] Faut-il fusionner les conférences pour les playoffs cette année ?

Vu que toutes les franchises NBA seront présentes au même endroit pour la reprise de la saison, n’est-ce pas le bon moment pour changer le format des playoffs ?

C’est un sujet qui revient régulièrement sur le tapis sans pour autant être vraiment débattu : et si les playoffs mettaient aux prises les seize meilleures équipes de la ligue, sans distinction de conférence ?

Dès le premier tour, on pourrait avoir des affiches entre des équipes de l’Est et de l’Ouest, et les Finals pourraient même opposer deux franchises de la même conférence. La NBA y réfléchit, mais un argument majeur freine l’ensemble : l’environnement et la fatigue. Même si certains voyages intra-conférence sont longs, ils le sont toujours moins qu’un Portland-Miami ou qu’un Los Angeles-Boston, qui augmenteraient considérablement les distances parcourues par les franchises NBA, déjà énormes sur une saison.

Problème qui n’en est plus un pour cette saison puisque le scénario qui se dessine pour la reprise de la NBA est un rendez-vous commun pour toutes le franchises dans un seul et même endroit. Adam Silver a toujours été fan d’un système à seize équipes – et non deux fois huit – et selon ESPN, il ne manquera pas d’en parler aux patrons de franchises pour tenter de le mettre en place cette année. Selon nos confrères, le sujet serait sur la table.

Heat – Thunder et Lakers – Nets dès le premier tour ?

D’autant que les Top 8 de chaque conférence représentent les seize meilleures équipes, et ce n’est pas toujours le cas chaque année. En 2015, le Thunder n’avait pas accroché la postseason malgré un bilan de 45-37, alors même que trois équipes de l’Est avec un bilan inférieur avait eu droit à leur sésame.

La conférence Ouest étant généralement supérieure, depuis pas mal d’années désormais, les équipes de l’Est sont en principe réfractaires à cette idée, mais les jeux sont déjà faits cette année. Et voilà ce que ça donnerait.

(1) Milwaukee Bucks – Orlando Magic (16)
(8) Miami Heat – Oklahoma City Thunder (9)
(4) Los Angeles Clippers – Dallas Mavericks (13)
(5) Boston Celtics –  Philadelphia 76ers (12)
(3) Toronto Raptors – Memphis Grizzlies (14)
(6) Denver Nuggets –  Indiana Pacers (11)
(7) Utah Jazz – Houston Rockets (10)
(2) Los Angeles Lakers – Brooklyn Nets (15)

Tous les éléments sont là pour franchir le pas, et on constate d’ailleurs que le brassage ne concernerait que quatre séries sur huit. L’excitation autour des playoffs serait – si elle peut l’être davantage – encore boostée.

Mais est-ce le bon moment pour tenter l’expérience, alors que beaucoup placent déjà un astérisque à côté du nom du futur champion ? Les délais de négociation permettent-ils de mettre en place un système pérenne ? Est-ce que cela signifie qu’on fait un croix sur la fin de la saison régulière, même tronquée ?

Nous attendons votre avis et pour vous aider à le faire, nous vous proposons un débat du Hoopcast datant de 2017, qui n’a pas pris une ride (sauf peut-être ses protagonistes).

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés