Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Le duo Doncic – Porzingis trouve son rythme

Le tandem de feu des Mavs a réalisé l’une de ses meilleures performances de la saison dans la victoire texane face aux Kings.

Les satisfactions étaient nombreuses dans les rangs des Mavericks cette nuit. Déjà la belle victoire acquise contre Sacramento, le retour de blessure de Luka Doncic mais aussi le match plein de son compère Kristaps Porzingis.

Le duo Nash-Nowitzki 2.0 imaginé il y a un peu plus d’un an par Mark Cuban a livré l’une de ses meilleures prestations en simultané depuis le début de saison, en scorant 60 points : 33 points, 12 rebonds, 8 passes décisives pour Luka Doncic et 27 points, 13 rebonds et 5 passes décisives pour Kristaps Porzingis.

« C’est super qu’on ait pu briller en même temps, s’est réjoui le Slovène, qui a délivré 5 de ses 8 passes décisives pour son intérieur letton. « On doit continuer à travailler et on va s’améliorer de jour en jour. »

Plus polyvalent, Kristaps Porzingis confirme son retour en forme

De retour d’une longue blessure et arrivé dans un nouvel environnement, c’est Kristaps Porzingis qui a eu le plus de mal à trouver sa place depuis le début de saison, alors que Luka Doncic est toujours aussi productif. Les deux joueurs n’ont également pas été épargnés par les blessures et c’est finalement lorsque le Slovène s’est blessé à son tour que KP a franchi un cap en attaque, démontrant qu’il n’avait rien perdu de son talent offensif.

« Dans un sens, ça m’a peut-être permis de trouver mon rythme, » a reconnu l’intérieur, qui a tournée à 10 points de plus en moyenne sans le Slovène (28.8 points par match à 48.8% d’adresse). « Mais j’ai senti que juste avant sa blessure, on commençait déjà à trouver un bon rythme, on combinait bien ensemble. Ce soir, ça a été super. »

La fin de saison prématurée de Dwight Powell a aussi permis au « one-two punch » des Mavs d’interagir davantage ensemble, sur pick-and-roll notamment, alors que KP avait jusque-là tendance à ne représenter une menace qu’à 3-points, dans un rôle assez unidimensionnel.

« Ce sont deux jeunes joueurs formidables qui font vraiment beaucoup pour améliorer le jeu de chacun, » a déclaré le coach de Dallas Rick Carlisle. « La création, la communication et le contact visuel entre eux tout au long de la partie ont été fantastiques d’un point de vue offensif. Porzingis a mixé entre le pick-and-roll et le pick-and-pop et Luka a brillé au drive et avec ses stepback. Ils ont très bien joué ensemble. »

Encore un peu de temps et de travail

Même si les Mavs n’ont pas vraiment de marge au classement dans la course aux playoffs, le plan suit son cours alors que les deux leaders de l’équipe continuent de s’apprivoiser.

Luka Doncic fait en tout cas le maximum pour que Kristaps Porzingis donne sa pleine mesure, en essayant par exemple de le trouver aussi à mi-distance, un secteur de jeu où l’intérieur texan prend de plus en plus confiance.

« Luka a fait un très bon travail en échangeant avec moi sur l’endroit où j’aime recevoir le ballon, » a poursuivi Kristaps Porzingis. « Il s’habitue à jouer avec moi et commence vraiment à me trouver à ces spots où je me sens à l’aise, à 4-5 mètres. Tout ça commence progressivement à se mettre en place. Si on continue à travailler et à jouer ensemble, ça ne fera que s’améliorer. »

Après le break, il restera deux bons mois pour peaufiner cette collaboration avant le début des choses sérieuses.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dallas Mavericks en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés